Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

ITER pénalisé par l’Europe




A Cadarache, dans le sud de la France, plus de 600 M€ de marchés ont déjà été passés (photo Iter)
A Cadarache, dans le sud de la France, plus de 600 M€ de marchés ont déjà été passés (photo Iter)
EUROPE. La réunion du conseil international d’ITER, le programme d’expérimentation de la fusion nucléaire auquel participent l’Europe, les Etats-Unis, la Chine, le Japon, la Corée du Sud et l’Inde, les 16 et 17 juin 2010, à Suzhou, en Chine, risque d’être difficile.

Les 27 pays de l’Union Européenne ne sont pas arrivés à se mettre d’accord sur la façon de financer le surcout de la construction de l’installation à Cadarache dans le sud de la France.

La facture a pratiquement triplé en quelques années et la quote part de l’Europe est passé de 2,7 à 7,2 mds€ (pour 45% du total). La France et l'Allemagne demandent qu'elle soit limitée définitivement à 6,6 mds€. 

Chez les autres partenaires qui se sont engagés à contribuer chacun pour 9% du budget total, on ne connaît pas la dérive, leur contribution étant prévue en nature, le Japon fournissant les aimants, la Chine, les équipements électriques, les Etats-Unis les systèmes de refroidissement…

Les pays de l'UE ne veulent pas remettre au pot

Les 27 demandent un délai pour trouver le consensus obligatoire à une position commune.

Ce qui est sûr, c’est qu’aucun des 27 membres de l’UE ne veut remettre au pot.

On s’achemine donc vers un redéploiement au sein du budget de l’UE. Un conseil exceptionnel est prévu fin juillet.

Cet accord est indispensable pour la poursuite du programme. Bruxelles indique en effet que l’UE ne libérera l’enveloppe supplémentaire de 1,4 md € des années 2012-2013 que si un accord sur le financement global est trouvé.

A Cadarache, le chantier avance et plus de 600 M€ de marchés ont déjà été passés.

Lire aussi : Jérôme Pamela à la barre d'Iter France
                     Iter : la mise en exploitation reportée
                     Iter revoit son calendrier et double son budget

Aliette de Broqua
Mercredi 16 Juin 2010

Lu 1060 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

De "Algérie libre et démocratique" à "État civil et non militaire"

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.