Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Human Rights Watch accuse le Hamas comme le Fatah de se livrer à des arrestations arbitraires de Palestiniens



            Partager Partager

PALESTINE. Dans un rapport de 149 pages publié mardi 23 octobre 2018, l'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce des arrestations arbitraires avec torture systématique en Palestine. Que ce soit dans la bande de Gaza, comme en Cisjordanie, l'organisation a recensé "plus de vingt cas de personnes qui ont été détenues sans aucun motif clair, mis à part le fait d’avoir écrit un article critique ou une publication Facebook, ou d’appartenir au mauvais groupe d’étudiants ou mouvement politique".

Selon la Commission indépendante pour les droits humains, au 27 septembre 2018, les forces de sécurité du Hamas à Gaza avaient arrêté plus de 50 personnes affiliées au Fatah et les forces de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie en avaient détenu plus de 60 affiliées au Hamas, en quelques jours seulement.

Cette lutte fratricide entre les deux mouvements touche aussi Israël. "Un certain nombre de personnes ayant été détenues par l’Autorité palestinienne que Human Rights Watch a interrogées avaient aussi déjà été détenues par Israël, qui collabore avec les forces de l’Autorité palestinienne sur des questions de sécurité. À Gaza, les autorités du Hamas soumettent parfois la libération d’un détenu à la condition qu’il signe un engagement à cesser toute critique ou protestation", précise le texte.

Pour établir ce document "Two Authorities, one way, zero dissident : Arbitrary arrest and torture under the palestinian Authority and Hamas" ("Deux autorités, une façon de faire, zéro dissidence : arrestations arbitraires et torture par l'Autorité palestinaienne et le Hamas"), les chercheurs de HRW ont interrogé 147 témoins (anciens détenus, proches, avocats...) et consultés des preuves photographiques, des rapports médicaux et des documents judiciaires.

"Ne pas rester silencieux"

L'ONG suggère que "l’Union européenne, les États-Unis et d’autres gouvernements qui soutiennent financièrement l’Autorité palestinienne et le Hamas devraient suspendre leur assistance en faveur des unités ou des corps qui sont spécifiquement impliqués dans ces arrestations arbitraires et tortures généralisées, et ce jusqu’à ce que les autorités fassent diminuer ces pratiques et veillent à ce que leurs auteurs soient traduits en justice".

Pour Shawan Jabarin, directeur exécutif de la l'organisation palestinienne de défense des droits humains al-Haq, "le fait qu’Israël viole systématiquement les droits fondamentaux des Palestiniens n’est pas une raison de rester silencieux face à la répression systématique et à la torture des dissidents que commettent les forces de sécurité palestiniennes."


Mardi 23 Octobre 2018

Lu 1556 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss