Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Hugues Parant prend la tête d'Euroméditerranée



            Partager Partager

Hugues Parant va diriger Euromed (photo : EPADESA)
Hugues Parant va diriger Euromed (photo : EPADESA)
BOUCHES-DU-RHÔNE. La rumeur couvait, elle devient réalité. Dimanche 5 mars 2017, un arrêté publié au Journal Officiel confirme la nomination par Emmanuelle Cosse d' Hugues Parant au poste de directeur général de l'Etablissement public d'aménagement Euroméditerranée (EPAEM).

Ancien préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Bouches-du-Rhône (novembre 2010 à juillet 2013), Hugues Parant revient donc à Marseille pour prendre la succession de François Jalinot à la retraite depuis le 15 décembre 2016. Hugues Parant venait de quitter, voici cinq mois, après un mandat non renouvelé, la direction générale de l'Epadesa (Etablissement public d'aménagement de la Défense Seine Arche) qu'il occupait depuis octobre 2013.

Diplômé de l'ENA, il rejoint le corps préfectoral en 1982. Entre 1989 et 1993, il se trouve en charge des bureaux américains de la DATAR puis entre 1993 et 1998 il prend la direction nationale du tourisme avant de poursuivre sa carrière préfectorale. En 2011, alors préfet de région, Hugues Parant avait été l’instigateur de la charte ville-port régissant les relations entre les Grand port maritime de Marseille (GPMM) et l'EPAEM.

Cette nomination vient clore un long débat entre la ministre française du Logement et les élus locaux. Emmanuelle Cosse avait déjà nommé, mi-décembre 2016 et sans concertation avec les élus locaux, le numéro deux de son cabinet Thierry Laget. Elle avait du y renoncer face à la fronde menée par Laure-Agnès Caradec, présidente de l'EPAEM. François Jalinot était alors renommé directeur général mais par intérim seulement.

Hugues Parant va trouver sur son bureau le dossier de la seconde phase de l’opération d’urbanisme. Sa mise en oeuvre, sur 169 hectares labellisée EcoCité, demandera des négociations ardues avec la SNCF et le GPMM. Au coeur des discussions, le déménagement de la gare de fret du Canet (25 hectares d'emprise) pour pouvoir construire le parc urbain des Aygalades (14 ha). Cet équipement doit être relocalisé quelques kilomètres plus au nord, sur le site de l’actuel terminal de Mourepiane implanté sur le domaine portuaire.

Paul Boinet
Lundi 6 Mars 2017

Lu 903 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Novembre 2018 - 09:37 Décès d'Alain Chevalier, co-fondateur de LVMH



Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION



LE GUIDE DE LA COOPÉRATION ET DES PROGRAMMES DE FINANCEMENT EN MÉDITERRANÉE 2018
Le Guide de la Coopération et des Programmes de financement en Méditerranée 2018 - Version papier
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES PAYS - FICHES FINANCEMENT - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss