Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Hausse du trafic de marchandises au port de Barcelone


Rédigé le Mardi 10 Février 2015 à 09:23 | Lu 3572 commentaire(s)


Une année record pour l'expédition des marchandises conteneurisées (photo F. Matéo)
Une année record pour l'expédition des marchandises conteneurisées (photo F. Matéo)
ESPAGNE. Le port de Barcelone a récupéré une grande part de son trafic de marchandises en 2014 en progressant de 9 % par rapport à 2013.

46,3 millions de tonnes de marchandises ont ainsi transité par le port de la capitale catalane en 2014. Ce chiffre se rapproche du record historique enregistré en 2008 (50,5 millions de tonnes), juste avant le début de la crise économique et financière en Espagne, qui a eu pour conséquence directe une baisse sensible des tonnages.

Le regain d'activité se trouve justement en lien avec l’amélioration de la conjoncture économique, à commencer par le rééquilibrage de la balance commerciale espagnole et l'accroissement des exportations en 2014. Le trafic de conteneurs au départ du port de Barcelone a ainsi augmenté de 7 % en douze mois (atteignant un chiffre record de 621 870 EVP). De la même manière, la plate-forme tire avantage de la reprise de la consommation en Espagne, puisque le nombre de conteneurs débarqués à Barcelone enregistre une hausse de 12 %.
 
L'ensemble des segments profitent de cette amélioration, notamment l'automobile, un secteur particulièrement dynamique en Espagne, dont le trafic progresse de 5,5 % sur le port catalan (pour 748 000 véhicules en transit). Les marchandises en vrac suivent la même tendance : +10 % pour le vrac solide et +9 % pour les liquides.
 
Le port de Barcelone recueille enfin les fruits de sa politique volontariste en matière de Short Sea Shipping (SSS) et de la stratégie des opérateurs spécialisés, à commencer par Grimaldi Lines, qui a sensiblement renforcé son offre sur les autoroutes de la mer en Méditerranée depuis la Catalogne. Le nombre de camions embarqués sur les ferries progresse ainsi de 10 % en un an.
 
En présentant ce bilan satisfaisant, le président du « Port de Barcelone », Sixte Cambra, a souligné les potentialités pour retrouver à court terme le niveau d'activité de 2008. À travers une meilleure connexion du port via les infrastructures ferroviaires. La part des marchandises ayant transité par le train est d’ailleurs passée de 2 à 12 % au cours des six dernières années. L’aménagement prévu du corridor méditerranéen doit permettre au trafic ferroviaire d’atteindre le seuil de 20 % des marchandises, pour rendre le port de Barcelone encore plus compétitif.
 
Lire aussi : Grimaldi intensifie ses « autoroutes de la mer » en Méditerranée