Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Grève des salariés de la fonction publique à Andorre




Le premier ministre Antoni Marti affronte une grève (photo : gouvernement Andorre)
Le premier ministre Antoni Marti affronte une grève (photo : gouvernement Andorre)
ANDORRE. Pour la première fois depuis 1933, les salariés du service public de la Principauté d'Andorre (85 000 habitants) observent une grève, jeudi 15 et vendredi 16 mars 2018. Elle concernerait 28% des fonctionnaires selon le gouvernement qui précise dans un communiqué que "sur les 2100 salariés de la fonction publique qui peuvent exercer leur droit de grève, 590 ont suivi".
Selon le même document, "les services aux citoyens ont fonctionné normalement. Le ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur a informé que tous les services ont été ouverts et que les services minimums obligatoires ont été observés".

La mise en place du service minimum a été vivement critiquée par les syndicats alors qu'il n'existe pas de loi concernant le droit de grève dans la constitution andorrane qui fêtait la veille ses vingt-cinq ans.

Le mouvement est particulièrement bien ancré dans l'éducation nationale (80% des enseignants grévistes soit 399), la police, les pénitentiaires et chez les douaniers en grève du zèle. La frontière entre l'Espagne et Andorre, comme celle avec la France, subit des interruptions de trafic et de nombreux embouteillages. Le bâtiment administratif du gouvernement a été occupé en solidarité avec les fonctionnaires réquisitionnés par le service minimum.

Tous entendent protester contre une réforme de la fonction publique permettant une plus grande flexibilité du travail. Et demandent la démission du chef du gouvernement Antoni Marti Petit.

Ce dernier, qui n'entend pas reculer, a promis qu'une enveloppe de 49 M€ sera consacrée à l'amélioration des compléments de salaire sur les vingt-cinq prochaines années et que les salariés ne travailleront pas une heure de plus. Les syndicats réclament eux les 35 heures de travail par semaine et une couverture à 100% en cas de congés maladie.




Vendredi 16 Mars 2018



Lu 1743 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 15:49 Nouvelles augmentations massives en Égypte


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Marseille, future «perle» sur une «Route de la soie» ?


avis d'expert

Jean Fouqoire, urbaniste (e.r.), associé au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
EMNES         Medener
 
Femise      Euromediterranee
 
Ipemed  APIM