Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Grève des contrôleurs aériens français : jusqu’à 50% des vols annulés


Rédigé par , le Mercredi 13 Janvier 2010 - Lu 4351 fois

Le transport aérien connaît mercredi 13 et jeudi 14 janvier 2010 de très fortes perturbations en raison de la grève des contrôleurs aériens, inquiets des conséquences de la création d’un espace aérien européen. Le mouvement lancé par quatre syndicats (CGC, FO, CGT, Unsa) affecte essentiellement les aéroports de Roissy, Orly et le Sud de la France déjà touchés par les intempéries.


Le centre de régulation du trafic d'Aix-en-Provence (photo DGAC)
Le centre de régulation du trafic d'Aix-en-Provence (photo DGAC)
FRANCE. Neige, verglas et grève… les passagers doivent faire preuve de patience mercredi 13 et jeudi 14 janvier 2010 en raison de l’annulation d’un grand nombre de vols sur les principales plates-formes aéroportuaires françaises.

« A Roissy, 40 % des vols ont été annulés uniquement en raison des épisodes neigeux et des pluies verglacées », fait valoir Francis Massé, secrétaire général de la direction générale de l’aviation civile (DGAC).

A Orly, 42 vols ont été supprimés mercredi en raison à la fois des grèves et des intempéries. Sur l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, 18 vols ont été annulés par Air France. A Marseille-Provence, 15 autres ont été annulés en raison de la grève des contrôleurs, mais également des intempéries qui se sont abattues sur les grandes capitales européennes. « Londres, Strasbourg et Genève ont été fermés », a fait savoir la direction de l’aéroport.

Tout comme Marseille et Paris, Lyon-Saint-Exupéry fait les frais à la fois de la grève des contrôleurs de la DGAC et de la neige (photo Aéroport de Lyon)
Tout comme Marseille et Paris, Lyon-Saint-Exupéry fait les frais à la fois de la grève des contrôleurs de la DGAC et de la neige (photo Aéroport de Lyon)

30% de grévistes chez les 4400 contrôleurs aériens

La DGAC fait état d’un taux de gréviste de 30% chez les  4 400 contrôleurs aériens (notamment au centre route d’Athis-Mons en région parisienne) et 14,5% chez les personnels (7 100).

Le mouvement de 48 heures lancé par l’intersyndiacle CGC, FO, CGT, Unsa a été maintenu en dépit de la rencontre lundi 11 janvier avec le secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, qui leur a annoncé que le projet de transformation de la DGAC en établissement public avait été retiré.

« Les inquiétudes sont grandes chez nos personnels face aux évolutions technologiques et institutionnelles. Ils ont peur d’un démantèlement de la DGAC, même si le secrétaire d’Etat leur a donné des garanties. Nous allons construire un bloc fonctionnel d’espace aérien (Fabec) afin d’homogénéiser les contrôles, fluidifier les trafics et avoir des routes plus directes. Dans les 15 prochaines années, le trafic aérien va augmenter de 50%. Nous devons harmoniser l’interopérabilité et cet espace aérien unifié, ce qui nous permettra de réduire la distance de chaque route de 17 km en moyenne», explique Francis Massé.

Le projet de traité international entre la France, l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg et la Hollande pourrait entrer en vigueur vers 2012 à 2015.

Lire aussi : Pas de neige à l'aéroport Marseille-Provence mais de nombreuses annulations de vols
L'aéroport de Lyon-Saint-Exupery fortement perturbé par les chutes de neige















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info