Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Giuseppe Conte devrait prendre la présidence du Conseil italien


Rédigé par le Mardi 22 Mai 2018 | Lu 1890 commentaire(s)


Giuseppe Conte va diriger une Italie anti-européenne (photo : DR)
Giuseppe Conte va diriger une Italie anti-européenne (photo : DR)
ITALIE. L'alliance entre le Mouvement 5 étoiles (M5S créé par le comique ) et la Ligue (extrême droite), issue du résultat des élections législatives du 5 mars 2018, a réussi à se mettre d'accord sur le nom du futur président du Conseil italien lundi 21 mai 2018.

Giuseppe Conte bénéficie de la lutte stérile entre Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles) et Matteo Salvini pour le poste. Chacun refusant de céder la place à l'autre, ils ont été finalement contraints de s'entendre sur un autre homme.

Ce juriste de cinquante trois ans, professeur de droit civil et avocat est un nouveau venu dans la politique italienne. Il n'a rejoint qu'en 2013 le parti anti-système 5 étoiles fondé en 2009 par l'humoriste Betto Grillo depuis en retrait.

Il lui appartiendra de gérer l'étonnante coalition liée par contrat gouvernemental. Un programme d'action fortement anti-européen qui comprend notamment de nouer des partenariats avec la Russie, de renvoyer 600 000 migrants, de créer un revenu de citoyenneté de 780 € pour les plus démunis et d'instaurer une "flat tax" réduisant à deux tranches seulement (15% et 20%) les revenus des ménages et des entreprises.

Le président de la République italienne, Sergio Mattarella doit encore valider le choix de Giuseppe Conte pour qu'il devienne officiellement président du Conseil.