Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Gérald Darmanin fait amende honorable dans le conflit transfrontalier franco-italien




Gérald Darmanin se rendra à Rome pour désamorcer le conflit sur l'incursion de la douane française en Italie (photo d'illustration : Ministère français de l'action et des comptes publics)
Gérald Darmanin se rendra à Rome pour désamorcer le conflit sur l'incursion de la douane française en Italie (photo d'illustration : Ministère français de l'action et des comptes publics)
FRANCE / ITALIE. Interrompues, les opérations transfrontalières des douanes françaises en Italie vont s'en doute pouvoir reprendre à l'issue d'une visite de Gérald Darmanin, programmée le 16 avril 2018 à Rome.

Le ministre français des Comptes publics après avoir pris plutôt à la légère les portées de l'événement en Italie semble faire désormais plutôt amende honorable.

Cause du conflit : l'intervention vendredi 30 mars 2018 de douaniers français sur le sol italien (village de Bardonecchia - Bardonnèche en Français - à 5 km de la frontière) dans le local d'une organisation non gouvernementale (Rainbow4Africa) pour interpeller un ressortissant nigérian présent dans le TGV Paris-Milan. Les cinq fonctionnaires français armés étaient entrés dans un centre pour migrants implanté dans une gare pour obliger le migrant à subir un test urinaire (révélé négatif) avant de le relâcher. Afin précise le ministre de "garantir l'intimité de la personne." Il était soupçonné de trafic de drogue.

Cet incident intervenait après de lourdes tensions à la frontière franco-italienne dans les Alpes sur fond du dossier sur les migrants. La justice turinoise a ouvert des enquêtes pour "abus de pouvoir", "violence privée" et "violation de domicile".

"incident malheureux"

Depuis la brouille était patente entre les gouvernements des deux pays relayée par la presse. Les Italiens accusent la France, par la voix de leur ministre des Affaires étrangères, d'"acte grave, considéré totalement en dehors du cadre de la collaboration entre Etats frontaliers". Matteo Salvini, leader du parti d'extrême droite La Ligue, demandait même l'expulsion des diplomates français.

Gérald Darmanin, ministre français des Comptes publics et chargé des douanes, défendait ses fonctionnaires qui n'auraient "rien fait d'illégal" en utilisant "un local mis à disposition dans le cadre d'une accord franco-italien" paraphé en 1990 (mais confié depuis tout de même depuis décembre 2017 à une ONG). D'autant plus précisait-il que la porte leur a été ouverte et que le migrant a accepté par écrit de se soumettre au test. "je crois que les douaniers français ont fait leur travail d'une façon rigoureuse, respectueuse du droit et de notre cadre de coopération", insistait-il jusqu'alors.

Jusqu'alors car... mercredi 4 avril 2018, le ministre français a souhaité crever l'abcès déclarant dans un entretien accordé au Corriere della Sera qu'"il n'a jamais été question d'attenter d'une quelque façon à la souveraineté de l'Italie. Je regrette que cet incident ait pu être vécu ainsi." Incident qu'il qualifie même dans les colonnes du journal italien de "malheureux, né d'un malentendu entre les douaniers français et les chemins de fer italiens sur l'utilisation du local dans la gare de Bardonecchia (...) Je viendrais en Italie le 16 avril pour voir comment améliorer les choses dans le futur."




Mercredi 4 Avril 2018



Lu 2354 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA