Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Fronde judiciaire contre les projets immobiliers sur le port de Marseille


Deux grands projets du programme de reconversion urbaine Euroméditerranée sont dans la ligne de mire d’une mystérieuse SCI. Le très attendu projet de tours porté par Constructa sera-t-il la prochaine victime ?


            Partager Partager

Les Terrasses du port : 45 000 m2 de surfaces commerciales sur la sellette
Les Terrasses du port : 45 000 m2 de surfaces commerciales sur la sellette
FRANCE. Contretemps pour les Terrasses du Port, à Marseille. Le projet de ce mega centre commercial (45.000 m2 de GLA – 350 ME d’investissement) porté par le groupe néerlandais Foruminvest est freiné par un recours déposé par une SCI marseillaise (la SCI Cyrnos) devant le tribunal administratif de Marseille. Cette société a attaqué le permis de construire délivré le 27 juin par le préfet des Bouches-du-Rhône. Cette offensive judiciaire a pour effet de retarder le chantier qui devait initialement démarrer au début 2009.
La même SCI a également déposé un recours contre le permis du projet Euromed Center, ensemble immobilier de 71.000 m2 agrégeant bureaux, cinémas et commerces que Predica, la compagnie d’assurance vie du Crédit Agricole, le groupe Foncière des Régions et la Caisse régionale Alpes-Provence du Crédit Agricole envisagent d’ériger sur la façade littorale, entre les Docks et le silo d’Arenc (montant de l’investissement : 210 ME).

Un troisième tour électoral dont feraient les frais les investisseurs immobiliers

Ces procédures tombent mal, alors que la crise immobilière commence à freiner les ardeurs des investisseurs. L’adjoint au maire Ump, Guy Teissier, qui préside l’établissement public Euroméditerranée, pilote de l’opération d’urbanisme sur le territoire de laquelle doit être érigé le projet, fustige les « snippers » de la contestation « toujours prêts à mettre des bâtons dans les roues de ceux qui souhaitent développer Marseille ». Même s’il refuse de citer les commanditaires de ce recours, les suspects sont aisément identifiables : lors de la campagne des élections municipales, le président PS du conseil général, Jean-Noël Guérini, adversaire malheureux du maire Ump Jean-Claude Gaudin, avait vivement attaqué le projet des Terrasses du Port, l’accusant de menacer l’équilibre du tissu commercial dans le centre ville.

Prochaine victime probable des recours : les trois tours de SAS Suède

Désormais, tous les regards se tournent vers SAS Suède, autre programme emblématique de l’opération d’urbanisme qui a obtenu son permis de construire le 31 octobre. Pièce centrale du futur waterfront que la ville rêve de voir pousser entre les Docks et la tour CMA, cet ensemble porté par Constructa regroupera sur l’emprise d’une friche portuaire (1 ha) trois tours de respectivement 135, 113 et 99 mètres de haut et un immeuble de taille plus modeste (30 m de haut) posé le long des quais du port (90.000 m2 de shon au total). Le gratte-ciel le plus élevé, signé Jean Nouvel, sera entièrement réservé aux bureaux (36.500 m2 avec des plateaux de 1.400 m2 aux « normes internationales »).
Cette tour « Nouvel » dominera sans les écraser deux tours de logements signées Yves Lion (26.000 m2 pour environ 200 logements, plus un hôtel Accor trois étoiles sur la partie basse) et Jean-Baptiste Pietri (18.000 m2 pour 128 appartements). La réalisation de ces tours résidentielles constituera une première depuis trente ans dans l’hexagone. Cette « première » se paiera au prix fort : le tarif moyen de ces appartements de grand standing se situera autour de 6.000/7.000 euros le m2, avec des pointes stratosphériques (pour Marseille…) au-delà de 10.000 euros le m2 pour les logements situés dans les étages les plus élevés. Ces prix sont évidemment à la hauteur de l’investissement : celui-ci approche les 350 ME, une somme à rapprocher du chiffre d’affaires escompté sur ce programme : 460 ME, soit plus que le CA de Constructa en 2007 (400 ME).


Mardi 4 Novembre 2008

Lu 2725 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.