Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


France et Espagne signent pour deux "autoroutes de la mer"


Deux lignes maritimes pour transporter les camions par bateaux vont être ouvertes d'ici la fin de l'année. La première entre Nantes-Saint-Nazaire et Gijon. La seconde entre Nantes et Vigo puis Algesiras. D'autres projets sont dans les cartons notamment avec la Tunisie et le Maroc.


            Partager Partager

Grimaldi et Louis Deryfus s'étaient déjà associés pour l'autoroute de la mer entre Toulon et Civitavecchia, qu'ils viennent de suspendre. (Photo Michel Neumuller)
Grimaldi et Louis Deryfus s'étaient déjà associés pour l'autoroute de la mer entre Toulon et Civitavecchia, qu'ils viennent de suspendre. (Photo Michel Neumuller)
FRANCE/ESPAGNE. La France et l'Espagne ont signé aujourd'hui, vendredi, une déclaration commune pour mettre en place entre les deux pays deux "autoroutes de la mer", lignes maritimes dédiées au transport de camions par bateau, d'ici la fin de l'année 2009.

Une première ligne reliera Nantes-Saint-Nazaire (Ouest de la France) à Gijon (nord de l'Espagne). Elle devrait être exploitée par les armateurs français Louis Dreyfus armateurs et italien Grimaldi.
Une seconde ligne reliera Nantes et Le Havre (nord de la France) à Vigo (nord-ouest de l’Espagne), puis à Algesiras (sud) l’année suivante. Elle devrait être proposée par Acciona Trasmediterranea.

"Nous espérons obtenir une signature au moment du sommet franco-espagnol de Madrid le 28 avril" et soumettre le projet au Parlement "dans l'année 2009" pour qu'il débouche "en fin d'année", a indiqué le secrétaire d'Etat français aux Transports Dominique Bussereau, lors de signature de la déclaration d'intention à Paris.

D'autres projets entre France, Italie, Espagne, Portugal, Maroc et Tunisie

Les futures lignes entre Espagne et France en Atlantique
Les futures lignes entre Espagne et France en Atlantique
Afin d’assurer la réussite de ce projet, la France et l’Espagne se sont engagées à apporter à parité une subvention de 30 M€ sur une période de 5 ans.

Dès la 1ère année de mise en service, 8 départs hebdomadaires devraient être programmés à partir des ports français, puis 14 départs hebdomadaires après montée en charge des services.

Ce projet doit permettre de transférer 100.000 poids lourds par an de la route vers la mer et créer une alternative pour éviter la congestion actuelle dans les Pyrénées.

D'autres projets similaires pourraient encore voir le jour, ont indiqué les deux responsables. "Nous travaillons entre la France, l'Italie et l'Espagne pour étendre ce projet", a déclaré Mme Alvarez.

"La France a un groupe de travail avec le Portugal" sur le sujet et le Maroc et la Tunisie pourraient être associés à un projet dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée, a souligné M. Bussereau.

Cette démarche est exemplaire de la politique de report modal décidée par la France dans le cadre du Grenelle de l'Environnement. L'objectif est de faire évoluer la part du fret non routier de 14% à 25% d’ici 2020.



Grimaldi et Louis Dreyfus interrompent la liaison Toulon-Civitavecchia

Ces annonces interviennent au moment où les deux opérateurs, Grimaldi et Louis Dreyfus, interrompent la ligne qu’ils avaient lancée ensemble en décembre 2004 entre Toulon et Civitavecchia, près de Rome.

La raison invoquée tient au déficit de remplissage de la ligne. La ligne, qui a vu le nombre de voitures transportées chuter de 58% en 2008, a accumulé 14 M€ de déficit dont 11 M€ à la charge des deux armateurs. Il faut dire que le trafic de base, majoritairement constitué de véhicules neufs, subit de plein fouet la conjoncture automobile.

Les élus locaux et la chambre de commerce du Var se sont émus de l’arrêt de cette rotation qu’ils espèrent temporaire car elle constituait une initiative unique sur la façade méditerranéenne française.

L'année dernière quelques 16730 camions, 24894 véhicules neufs et 7185 véhicules de tourisme ont emprunté cette autoroute.

Lire aussi Acciona et GLD Lines retenues au titre des autoroutes de la mer Arc Atlantique

Aliette de Broqua
Vendredi 27 Février 2009

Lu 7763 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2020 - 17:25 Salade2Fruits reprend le groupe aubagnais Canavese


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.