Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


France Relance met 100 mrds€ sur la table pour accompagner l'après-Covid



            Partager Partager

Jean Castex a précisé les détails du plan France Relance déjà annoncé lors de la Rencontre des entrepreneurs de France (photo : Gouvernement français)
Jean Castex a précisé les détails du plan France Relance déjà annoncé lors de la Rencontre des entrepreneurs de France (photo : Gouvernement français)
FRANCE. Déjà annoncé dans ces grandes lignes fin août 2020 à l'université d'été du Medef par Jean Castex, le plan de relance français pour lutter contre les conséquences économiques de la Covid-19 a été précisé dans les détails jeudi 3 septembre 2020 par le Premier ministre.

D'un montant de 100 mrds€ sur deux ans, soit 4,3% de son PIB, il se décompose en trois grands chapitres : la compétitivité (35 mrds€), la cohésion sociale et territoriale (35 mrds€) et la transition écologique (30 mrds€). 40% de cette somme proviendra du Plan de relance européen adopté fin juillet 2020 et doté de 750 mrds€.

Pour Emmanuel Macron, ce plan "est particulièrement ambitieux. C'est l'un des plus importants d'Europe rapportés au PIB (...) Le temps est aujourd'hui venu de la relance." Il vise à rétablir la confiance et relancer l'économie française très atteinte avec une contraction de la croissance de 13,8% en avril, mai et juin - intervenant après une baisse de 5% au premier trimestre 2020 - et une perspective de récession de 11% sur l'année 2020.

3 mrds€ pour soutenir les fonds propres des entreprises

Au rang des principales mesures dévoilées par le Premier ministre français et concernant la compétitivité figure notamment une baisse annuelle de 20 mrds€ (10 mrds en 2021 et 10 mrds en 2022) des impôts de production. Elle s'effectuera grâce à une réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises et la baisse de moitié des impôts fonciers touchant les sites industriels. Le gouvernement estime que cette disposition bénéficiera à 42% aux entreprises de taille intermédiaire, à 32% au Pme et à 26% aux grandes entreprises.

Parallèlement, l'Etat va proposer un soutien de 3 mrds€ aux fonds propres des entreprises et allouer 1 mrd€ (400 M€ sur le dispositif existant des territoires d'industrie et 600 M€ sur un appel à projet sur la relocalisation de productions en France) au développement industriel des territoires. 385 M€ seront affectés à la transition numérique des Tpe et Pme.

Objectif de création de 160 000 emplois

Le chapitre cohésion sociale et territoriale s'appuie sur un plan pour l'emploi des jeunes de 6,5 mrds€ (avec notamment une aide de 4 000 € pour l'embauche d'un jeune de moins de 25 ans pour trois mois minimum), un bouclier anti-chômage de 6,6 mrds€ déployé sur l'activité partielle de longue durée et le renforcement du dispositif FNE-Formation, ainsi qu'une enveloppe de 5,2 mrds€ pour soutenir l'investissement des collectivités. Les hôpitaux recevront 6 mrds€ pour accompagner leurs investissements.

Les 30 mrds€ affectés à la croissance verte se répartiront en 11 mrds€ sur les transports (dont 4,7 mrds€ à la SNCF pour développer le fret ferroviaire, les petites lignes et les trains de nuit), 9 mrds€ pour l'accompagnement des entreprises dans leur transition énergétique, 7 mrds€ pour favoriser la rénovation énergétique des bâtiments, 1,2 mrd€ d'aide pour une agriculture plus durable et une alimentation plus saine et 300 M€ sur l'accélération de la rénovation des réseaux d'eau, en particulier en outremer.

"L'objectif de France Relance est de créer 160 000 emplois en 2021. Ce ne sont pas des rodomontades : nous aurons des indicateurs concrets et des outils de suivi transparents auxquels auront accès Parlement et partenaires sociaux", soulignait, jeudi 3 septembre 2020, Jean Castex sur twitter. Intervenant, jeudi 3 septembre 2020 sur France Bleu Paris, Bernard Cohen-Hadad lui a répondu : "Je crois que, malheureusement, on ne décrète pas l'embauche. Il faut un environnement favorable aux entreprises, le maintien de la stabilité, le retour de la confiance et le maintien des aides aussi." Tout en reconnaissant que 35 mrds€ consacrés aux entreprises sous forme d'aides "ce n'est pas rien", le président de la CGPME dans la région espère juste qu'elles n'"arrivent pas trop tard.

Lire aussi : Les plans de relance budgétaire français et italiens vont bien stimuler la croissance économique

Jeudi 3 Septembre 2020

Lu 1138 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.