Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Feu vert pour les éoliennes flottantes du golfe du Lion


Rédigé par , le Jeudi 27 Janvier 2022 - Lu 1139 fois


FRANCE. Ocean WInds (co-entreprise entre EDP Renewables et Engie) et la Banque des Territoires annoncent, jeudi 27 janvier 2022, qu'ils viennent de prendre la Décision finale d'investissement (DFI) pour la construction de trois éoliennes flottantes de 10 MW à une quinzaine de kilomètres au large de Leucate (Aude) et Le Barcarès (Pyrénées orientales).

Les deux actionnaires du futur parc éolien flottant, baptisé EFGL (Eoliennes flottantes du golfe du Lion), travaillent depuis 2017 sur ce dossier. Cette DFI va permettre de signer les contrats avec les principaux partenaires industriels et financiers pour lancer la phase de construction. L'assemblage final des matériaux nécessaires aux ensembles éolienne-flotteur s'effectuera vers Port-La Nouvelle. La mise en service est prévue fin 2023 pour une durée d'exploitation de vingt ans.

Cette ferme pilote va assurer les besoins annuels en électricité de plus de 50 000 habitants du littoral, soit l'équivalent de la ville de Narbonne.

Toujours pas d'éolienne flottante en service en France

"S’agissant de la troisième génération de flotteurs de Principle Power Inc. - après le WindFloat Atlantic (2MW) mis en service il y a dix ans et le WindFloat Atlantic (25MW) il y a deux ans - la conception du flotteur EFGL comporte des améliorations significatives et de nouvelles solutions. C'est aujourd'hui la technologie de flotteur la plus avancée et elle est prête pour un déploiement commercial à grande échelle", explique Grzegorz Gorski. Opérateur en chef d'Ocean Winds, il parle de "référence technologique pour l'ensemble du secteur de l'éolien flottant." Emmanuel Legrand, directeur de la transition énergétique et écologique de la Banque des Territoires, le confirme: "la DFI ouvre la porte au déploiement d’une technologie innovante qui pourrait jouer un rôle significatif dans l’atteinte des objectifs nationaux de production d’énergies renouvelables."

Ses promoteurs qualifie même ce projet d'"étape majeure pour le développement de l'éolien flottant en France". Aucune éolienne flottante n'a en effet encore été implantée sur les quatre façades maritimes française. Et ce, malgré plusieurs dossiers validés suite à un appel à projets lancé par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) en 2015 (voir encadré ci-dessous) et douze projets attendus d'ici à 2030.

La France ne compte aujourd'hui que le démonstrateur Floatgen de l'École centrale de Nantes au large du Croisic depuis 2017 et d'une puissance de 2 MW, conçu par BW-ideol à La Ciotat et le démonstrateur en modèle réduit (1/10e) Eolink développant 200 kW, depuis 2018, sur le site expérimental de l'Ifremer à Sainte-Anne-du-Portzic.

Décision imminente pour les projets d'éoliennes flottantes en Méditerranée

Le projet le plus avancé en France est celui se situant au large de Saint Nazaire. Porté par EDF Renouvelables, Enbridge et General Electric, il comprend quatre-vingt éoliennes d'une capacité totale de 480 MW. Les bases des mats sont à l'eau ainsi que la plate-forme de raccordement.

En ce qui concerne les projets de parcs éoliens flottants EOS (pour EOliennes flottanteS) en Méditerranée, "la décision n'a pas encore été prise", confirme une source proche du dossier à econostrum.info. "Mais l'Etat doit prendre une décision et répondre au débat public (NDLR: Fini depuis le 31 décembre 2021) avant fin mars 2022", confie-t-il.


Nos voisins européens disposent de plus de 5 400 éoliennes flottantes au large de leurs côtes.

Lire aussi: Deux projets d'éoliennes flottantes vont émerger en Méditerranée

Plusieurs projets en France depuis... 2015

Proposé par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), en août 2015, dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir, un appel d'offres a permis de désigner, en 2016, des lauréats pour quatre fermes pilotes d'éoliennes flottantes. Une s'implantera au Sud de l'île de Groix en Bretagne (développée par Eolfi, le Chinois CGN Europe Energy et la Banque des Territoires) avec trois éoliennes d'une puissance de 9,5 M€. Les trois autres émergeront dans le Sud de la France. EolMed au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle porté par Qair, Total (depuis octobre 2020), Arec, Calen, Le Grand Narbonne, Semper et Amidéole (3 éoliennes de 10 MW). Eoliennes flottantes du golfe du Lion (EFGL) à Leucate-Barcarès avec Ocean Winds et la Banque des Territoires (3 éoliennes pour 10 MW). Et Provence Grand Large (PGL) à Port-Saint-Louis-du-Rhône avec EDF Renouvelables et Enbridge.





   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info