Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Feu vert de Bruxelles pour le rachat de Portugal Telecom par Altice



            Partager Partager

Agence de Portugal Telecom (photo Brigitte Luis)
Agence de Portugal Telecom (photo Brigitte Luis)
PORTUGAL / FRANCE. La Commission européenne a donné son feu vert pour le rachat de Portugal Telecom par la française Altice. L’acquisition toutefois ne pourra se faire que si le groupe français renonce à ses entreprises de télécommunications et câbles qu’elle détient au Portugal.

Bruxelles a en effet estimé que des dérapages dans les prix pour les clients étaient à redouter si la concurrence n’était pas suffisante de la part d’autres sur le marché des télécommunications fixes. Altice avait d’ailleurs annoncé son désengagement des deux sociétés qu’elle possède, ONI et Cabovisão.

La Commission se réserve par ailleurs le droit d’accompagner le processus d’acquisition, et déboute de sa demande l’Autorité de la Concurrence, organisme portugais. Bruxelles estime « avoir la compétence dans le domaine et veut garantir la cohérence dans l’application des règles de contrôle des concentrations dans le secteur des Télécommunications dans l’espace économique européen » selon le communiqué de la commission européenne.

Altice s’est porté acquéreur de Portugal Telecom pour 7, 4 mrds €. Le propriétaire de Numéricable-SFR attendait le feu vert de Bruxelles, même assorti d’un bémol.

Le groupe français n’écarte pas la possibilité de céder 20 % du capital à un partenaire portugais. Altice a par ailleurs multiplié les déclarations pour rassurer les syndicats et travailleurs et garantir qu’il n’y aura pas de « mesures brutales » de licenciement.

Le groupe Portugal Telecom est présent outre au Portugal, au Brésil et en Afrique. Il revendique 100 millions de clients.

Lundi 20 Avril 2015

Lu 648 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.