Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Eurometaux craint une pénurie en UE des métaux utilisés dans la transition énergétique


Rédigé par , le Lundi 25 Avril 2022 - Lu 1138 fois

Dans son dernier rapport, Eurometaux, l'association européenne des producteurs de métaux demande à l'Union européenne de s'organiser rapidement pour éviter une pénurie des métaux nécessaires à la transition énergétique. English version


Selon un rapport d'Eurométaux, l'Union européenne va connaître des problèmes d'approvisionnement pour les métaux nécessaires à la transition énergétique (photo: Eurométaux)
Selon un rapport d'Eurométaux, l'Union européenne va connaître des problèmes d'approvisionnement pour les métaux nécessaires à la transition énergétique (photo: Eurométaux)
EUROPE. "Si les industries européennes ne sécurisent pas leurs approvisionnement sur le long terme, elles risquent des ruptures ou des hausses de prix pouvant ralentir la transition énergétique". Cette phrase, issue du rapport "Des métaux pour une énergie propre: Des pistes pour résoudre le défi des matières premières en Europe", rendu public le 25 avril 2022, résume le cri d'alarme poussé par Eurometaux.

Commandé par l'association européenne des producteurs de métaux aux chercheurs de l'Université catholique de Louvain (KU Leuven en Néerlandais) en Belgique, ce document de 112 pages en Anglais révèle que "dans le sillage des ruptures d'approvisionnement dues à la pandémie Covid-19 et à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le manque de résilience de l'Europe pour ses besoins croissants en métaux est devenue une préoccupation stratégique". Et ce, alors que les plans de l'Europe, dont le Pacte vert pour l'Europe et ceux prévoyant une production locale des technologies vertes, vont conduire à une augmentation de la demande dans le Vieux-Continent.

Lithium, cobalt, nickel, terres rares et cuivre notamment, sont les métaux à fort volume qui vont connaitre la plus forte accélération de la demande due à la transition énergétique. L'iridium, le scandium et le tellure sont eux les produits de base à faible volume les plus touchés par cet accroissement.

En 2050, l'UE aurait besoin de trente-cinq fois plus de lithium qu'aujourd'hui, soit 800 000 tonnes par an, et jusqu'à vingt-six fois plus de terres rares (néodyme, dysprosium, praséodyme...). Il lui faudra aussi deux fois plus de nickel ainsi que 330% de cobalt, 45% de silicium, 35% de cuivre et de 10 à 15% de zinc supplémentaires.

Le recyclage pourrait permettre de couvrir 40 à 75% des besoins d'ici 2050

La transition énergétique (énergies renouvelables, nucléaire, réseaux électriques, stockage sur batterie, véhicules électriques, hydrogène) s'avère effectivement gourmande en métaux. "Les véhicules électriques, les batteries, les systèmes solaires photovoltaïques, les éoliennes et les technologies de l'hydrogène requièrent tous beaucoup plus de métaux que leurs alternatives conventionnelles pour remplacer les besoins en combustibles fossiles", indique le rapport. La production de voitures électriques représente d'ailleurs 50 à 60% de la demande globale de métaux pour la transition énergétique, devant les réseaux électriques et la production de panneaux photovoltaïques (35 à 45%).

"Les métaux joueront un rôle central dans la mise en place des chaînes de valeur des technologies propres en Europe et dans la réalisation de l'objectif de neutralité climatique de l'UE en 2050", souligne le rapport. Ce dernier relève la nécessité d'"une réduction des dépendances stratégiques" pour ses métaux liés à la transition énergétique. Elle passera par l'évaluation de la demande, de l'offre et de la durabilité.

Selon l'étude, "l'Europe a l'occasion de jeter les bases d'un niveau plus élevé d'autonomie stratégique et de durabilité pour ses métaux de transition énergétique grâce à un recyclage optimisé, à des investissements dans la chaîne nationale de valeur et à un approvisionnement mondial plus actif". Ainsi, selon les chercheurs de l'Université catholique de Louvain, le recyclage pourrait permettre de couvrir 40 à 75% des besoins d'ici 2050. "Mais des mesures fermes doivent être prises rapidement pour éviter les goulets d'étranglement pour plusieurs matériaux qui risquent d'être en pénurie au niveau mondial à la fin de cette décennie", insistent-ils conseillant des investissements rapides dans les infrastructures.

Pour Liesbet Grégoir, chercheuse à l'Université catholique de Louvain et principale auteure de ce rapport, "l'Europe doit décider urgemment de la manière dont elle va combler son insuffisance d'approvisionnement en métaux de première transformation (...) Sans stratégie ferme, elle risque de nouvelles dépendances à l'égard de fournisseurs non durables."





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info