Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Eurocopter: son chiffre d'affaires fait un nouveau bond de 7,5% en 2008


Eurocopter présente le bilan de son activité 2008 ce mardi 20 janvier 2009. Avec 4,5 Mds € de chiffre d’affaires, le fabricant européen d'hélicoptères réalise une nouvelle progression de 7,5%. C'est l'une des meilleures années du groupe. Avec la crise mondiale, l'entreprise aborde 2009 dans un environnement incertain, mais avec des fondamentaux sains. De quoi prendre suffisamment de hauteur ?



Pause en 2008 pour les appareils militaires dont le NH 90 d'Eurocopter (photo Eurocopter)
Pause en 2008 pour les appareils militaires dont le NH 90 d'Eurocopter (photo Eurocopter)
FRANCE. 2008 fait partie du train des meilleures années qui, depuis plus d’une décennie, fait monter Eurocopter au plus haut.

Sur les six dernières années, l’activité d’Eurocopter se déploie comme des marches d’un escalier.

Avec 4,5 Mds € de chiffre d’affaires, il réalise en 2008 un nouveau bond de 7,5%. Ses ventes ont fait mieux avec 388 appareils vendus, soit 20% de plus que l’année précédente, selon l’hélicoptériste franco-hispano-allemand qui a présenté le bilan de son activité ce mardi 20 janvier 2009, à Paris.

Une couverture mondiale avec de nouvelles implantations

2008 a donc été une bonne année pour l’hélicoptériste franco-hispano-allemand. Avec certaines évolutions dans son activité.

D’une année sur l’autre, et les commandes le confirment, la part de la production tend à s’effriter en faveur des services. Les commandes civiles remontent, avec une baisse tendancielle de la part du secteur militaire.

Enfin, l’exportation occupe une part chaque fois plus importante. Il est vrai qu’Eurocopter a multiplié ses implantations aux quatre coins du monde. Il a confirmé son atterrissage au Brésil avec Hélibras, créé une filiale en Indonésie, connu une expansion notable au Canada, en Grande-Bretagne et en Afrique du sud, et engagé un programme de coopération avec la Chine et la Corée.

Bref, la construction du "only global helicopter company" s’est poursuivi.

Les commandes publiques sont les plus assurées

"L’innovation est une question critique pour notre leadership", a indiqué Lutz Bertling, Pdg d’Eurocopter.

Les investissements en R&D ont ainsi cru de 40% en 2008. Ils portent sur des améliorations pour les appareils déjà commercialisés (contrôle GPS pour EC 135, programmes verts), mais aussi des développements pour des mutations futures.

Les services, "source claire de développement", avec notamment les centres de simulation pour la formation des pilotes (armée de l’air allemande, Dallas, Marignane…), persistent également dans leur envol. Dans le plan de charge enregistré fin 2008, ils passent de 22% à 35% de l’activité.

Si les programmes d’équipement militaire en hélicoptères ont plutôt marqué une pause en 2008, surtout pour le NH90 et le Tigre, l’hélicoptériste est plutôt confiant dans la stabilité des commandes publiques (défense, police, douane, surveillance) qui ne devraient pas connaître "d’impact majeur" avec la crise. Les services ne devraient pas non plus être touchés.

Par contre, le volume des commandes civiles pourrait subir des perturbations. Des annulations de commandes sont attendues pendant que la signature de nouveaux contrats s’annonce difficile.

Prendre de la hauteur sur la crise

Malgré les turbulences annoncées de la crise, Eurocopter aborde les années à venir avec une certaine confiance.

Il occupe une position clé sur certains segments, possède un solide carnet de commande, une bonne couverture géographique et une qualité de service reconnue. La solidité de son assise financière et de son portefeuille d’innovations devrait lui permettre de franchir de nouveaux paliers dans son ascension de "world company".

"En 2009 et dans un environnement incertain, Eurocopter restera vigilant et réactif", assure son président.

Robert Villena
Mardi 20 Janvier 2009

Lu 3067 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Où en est le Partenariat Euro-Méditerranéen ?

Henry Marty-Gauquié, membre du Conseil scientifique d’Euromed IHEDN
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.