Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Euler Hermes publie un avis de mauvais temps sur les finances italiennes


Euler Hermes prévoit un important ralentissement de l'économie italienne en 2018 et 2019 en raison de la récente incertitude politique et des futures orientations fiscales de la nouvelle administration.



Les perspectives économiques italiennes se rétrécissent selon Euler Hermes qui craint une impasse économique (photo : F.Dubessy)
Les perspectives économiques italiennes se rétrécissent selon Euler Hermes qui craint une impasse économique (photo : F.Dubessy)
ITALIE. Les marchés craignaient l'arrivée des populistes au pouvoir en Italie, voila qu'ils y sont après la nomination de Giuseppe Conte au poste de Premier ministre. La coalition du gouvernement composée par la Ligue (extrême droite) et le parti antisystème M5S (Mouvement cinq étoiles) refuse toute mesure d'austérité, tout en présentant un programme ambitieux et coûteux, et alors que le pays affiche une dette publique supérieure à 131,8 % de son Produit intérieur brut (PIB à fin 2017). Et qu'il a connu en 2017 la seconde plus faible croissance européenne (+1,5%) - pourtant sa plus meilleure performance depuis 2010 - juste dépassé par la Grèce et ses 1,4%.

Les analystes demeurent guère optimistes sur la santé de l'économie italienne. Dans une note publiée jeudi 7 juin 2018, Euler Hermes prévoit "un important ralentissement en 2018 et 2019 en raison de la récente incertitude politique et des futures orientations fiscales de la nouvelle administration qui fragilisent la confiance". Le nouveau pouvoir en place à Rome entend, en effet, "baisser les taxes et augmenter les dépenses de l'ordre de 126 mrds€, soit 7% de son PIB", soulève l'assureur-crédit.

Simulant l'impact que causerait la mise en place de 30% des mesures budgétaires annoncées dès 2019 - "ce qui représente le scénario le plus probable", souligne le rapport - Euler Hermes pronostique que "le déficit budgétaire se creuserait de -2,3% du PIB à -3,5% en 2019 alors que la dette publique se creuserait de +1 point, à 132% du PIB. De plus, l’instabilité de la confiance des agents économiques pourrait être un poids pour le secteur privé. Finalement, et malgré un stimulus positif estimé à +0,4 point, la croissance italienne ne devrait progresser que de +0,8% en 2019, soit une seconde année successive de ralentissement".

Dégradation des conditions de financement

Euler Hermes estime dans son rapport que " la hausse des spreads souverains au mois de mai a été la plus forte constatée depuis 2011 et la courbe des taux s’est aplatie pour la première fois depuis 2007. Ceci a alimenté les inquiétudes quant à la situation des banques italiennes, qui détiennent encore un stock très élevé de prêts non-performants (14% du total des prêts). Les inquiétudes du marché reflètent un retour à la réalité de fondamentaux italiens encore fragiles. Cela annonce une dégradation des conditions de financement de l’Etat italien avec des spreads obligataires à 10 ans attendus durablement au-dessus de 200 points de base. De quoi certainement affaiblir la croissance en 2018, attendue en ralentissement à +1,2% cette année".

Pour l'assureur-crédit, les marchés restent encore rassurés par le surplus de balance primaire. "Conserver ce surplus apparait alors essentiel pour ne pas aggraver le ressenti négatif des investisseurs envers l’Italie. Euler Hermes estime toutefois que ce dernier reculera à +0,3% du PIB en 2019, avant de basculer en territoire négatif dès 2020 si l’application du plan budgétaire annoncé se poursuit. Ce serait une première depuis 2009, représentant un facteur aggravant à long terme pour l’économie italienne", conclue la note.




Vendredi 8 Juin 2018



Lu 1085 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA