Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Espagne : des amendements pour sauver la nouvelle loi sur les ports


ESPAGNE. Face au tollé suscité par le projet de nouvelle loi sur les ports, l'Espagne fait des concessions.


            Partager Partager

Le port de Valence pourrait être bloqué en avril (photo APV)
Le port de Valence pourrait être bloqué en avril (photo APV)
ESPAGNE. Les ports espagnols ont échappé de justesse à une grève générale des dockers qui devait avoir lieu le 22 mars 2010. En campagne contre plusieurs aspects du "Plan E", les syndicats de dockers qui s’estiment lésés par la nouvelle loi sur les ports en cours de vote au Parlement ont finalement ouvert la voie au dialogue et repoussé le mouvement.

Dans le cadre du Plan de relance de l'économie espagnole, le gouvernement Zapatero, en approuvant un projet de loi en conseil des ministre le 23 mars 2009, avait en effet prévu "de relancer la compétitivité des services dans les ports et de les adapter aux exigences de flexibilité" en proposant de remanier partiellement la loi sur les ports votée en 2003.

Un nouveau texte qui prévoit notamment de libéraliser le marché des sociétés de chargement et de déchargement de navires transportant des véhicules et de modifier le statut des dockers. Enfin, les ports devraient, selon le nouveau texte, acquérir une plus grande indépendance dans leur gestion mais également quant à leur financement.

Aux Canaries les ports plus fragiles ont peur de couler

Dans un communiqué officiel, Antolín Goya, qui coordonne le grand Syndicat des Travailleurs de la Mer s'est largement fait l'écho des inquiétudes des dockers, annonçant  « qu’en l’état actuel des choses ce texte va détruire des emplois, accroître la précarité des travailleurs et met directement en danger 1500 contrats dans les ports espagnols ».

La pilule passe d'autant plus mal, que ces changements, selon le syndicaliste, ne garantiront pas la continuité et la qualité des services portuaires. Une qualité grâce à laquelle « les ports ont participé activement au développement économique de l’Espagne ces dernières années », a-t-il ajouté.

En parallèle, certains ports, déjà mal en point, pourraient faire les frais d'une telle mesure. C'est en particulier le cas des ports dans les îles Canaries, déjà déficitaires et qui jusque-là bénéficiaient de bonifications portuaires. "Une telle loi ôterait aux ports des Canaries, dont le trafic recule de jour en jour, et notamment à Santa Cruz de Tenerife, tout moyen de concurrencer les ports de la péninsule", a souligné Antolín Goya.

Vers des compromis sur le terrain et à l'Assemblée nationale

Face à cette levée de bouclier qui dure depuis plusieurs mois, les députés espagnols ont réagi en gelant le vote à l'Assemblée. Socialistes et membres de l'opposition se sont mis d'accord et ont ouvert des négociations, quelques heures avant la grève annoncée, avec les syndicats pour proposer de nouveaux amendements.

A destination des Canaries, les députés offrent, à travers un texte d'amendement, la possibilité aux ports des îles d'accéder au "fonds de compensation interportuaire" ou au "fonds des régions ultra-périphériques".

Parallèlement, les députés rencontrent du 23 au 28 mars l'ensemble des syndicats de dockers, CCOO, UGT, CIG, ELA et le syndicat des Travailleurs de la Mer pour trouver "une solution viable", selon el communiqué des syndicats. Les grèves prévues en avril sont, pour le moment et jusqu'à l'issue des négociations, suspendues.

Lire aussi : La BEI prête 150 M€ au port de Barcelone

Anna Casal, à BARCELONE
Mardi 23 Mars 2010

Lu 3235 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.