Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Erdf teste la viabilité des énergies renouvelables



            Partager Partager

Le nouveau directeur Méditerranée, Bernard Castille, aux côtés du président du directoire d’Erdf, Philippe Monloubou. (photo : C. Garcia)
Le nouveau directeur Méditerranée, Bernard Castille, aux côtés du président du directoire d’Erdf, Philippe Monloubou. (photo : C. Garcia)
FRANCE. Avec 10 % de la production nationale d’énergies renouvelables, soit 1300 MWh, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon posent à Erdf Méditerranée des défis de gestion des réseaux régionaux. Son nouveau directeur, Bernard Castille, présentait, le 21 février 2014, aux côtés du nouveau président du directeur de l’entreprise, Philippe Monloubou, ses spécificités. « L’injection d’énergies renouvelables dans le réseau implique de gérer l’équilibre entre les périodes de production et de consommation, explique Philippe Monloubou. Des solutions de stockage massif sont expérimentées aux côtés d’autres industriels, mais la faisabilité technique comme économique reste à établir ».

Erdf met en avant un démonstrateur mondial mis en œuvre à Carros, près de Nice. Baptisé Nice Grid, ce projet de quartier solaire intelligent teste la capacité d’intégration d’une forte proportion de production d'électricité photovoltaïque couplée à des systèmes de stockage réparti. Erdf évalue le coût du démonstrateur Nice Grid à 30 M€, dont 11 M€ financés par des aides publiques nationales et européennes. Les résultats de ce projet sont attendus en décembre 2015.


Lundi 24 Février 2014

Lu 4733 fois





1.Posté par Jean-Louis le 25/02/2014 05:41
Mais si vous ne dites pas en quoi consiste le système de stockage expérimenté, à quoi bon cet article ?

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

2.Posté par caroline garcia le 26/02/2014 18:43
bonjour jean-louis, vous trouverez des détails à ce sujet en suivant ce lien

3.Posté par Jean-Louis le 26/02/2014 19:17
Batteries Lithium-ion donc et convertisseur pour envoyer le courant alternatif dans le réseau.

Bien des modes de stockage sont expérimentés : www.rtflash.fr/stockage-massif-l-energie-enjeu-majeur/article

Le système niçois y est d’ailleurs évoqué : « Cette solution d’Alstom comprend notamment un convertisseur de puissance qui relie la batterie en courant continu et convertit l'électricité qui sera stockée ou envoyée dans le réseau en courant alternatif. Un logiciel de gestion de stockage d'énergie en temps réel permet de concevoir un plan de production d'électricité personnalisé qui va tenir compte de l’état du réseau en fonction de la demande enregistrée et des conditions météorologiques. Ce système innovant devrait être expérimenté d’ici quelques mois dans le cadre du projet européen « Nice Grid », qui vise à créer un micro réseau local reliant 200 sites de panneaux solaires. »

Mais bientôt sans doute, le stockage et l’utilisation sous forme d’hydrogène : www.rtflash.fr/l-hydrogene-clef-voute-revolution-energetique-mondiale/article

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

4.Posté par Eco Green le 07/03/2014 12:25
Projet intéressant qui mérite d'être testé à grande échelle, mais par contre je me demande le coût total d'un tel dispositif sur le long terme, le fait de devoir stocker l'énergie à un prix, le changement des batteries, l'entretien.
http://www.ecogreen-affilie-world.com/

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info

5.Posté par Jean-Louis le 07/03/2014 14:33
L’expérimentation se fait là à assez grande échelle, c’est son intérêt, pour justement avoir une idée du coût réel de cette forme de stockage. Si c’est pour éviter au réseau de disjoncter lors des crêtes de consommation, on peut accepter un coût plus élevé de l’énergie. Mais si c’est une simple régulation intégrée, ça va renchérir le coût de l’énergie … et rendre le nucléaire plus rentable !
A une époque on avait réalisé des microcentrales dans l’arrière-pays sur des torrents de montagne, mais je ne sais pas ce que c’est devenu.
Ces expérimentations existent également parce que des financements publics les permettent. Il faudra déterminer un coût réel pour en juger.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE