Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Engie inaugure son centre de recherche de Stains dédié aux gaz verts



            Partager Partager

Le Centre de recherche de Stains emplois 200 chercheurs de onze nationalités différentes (photo : Engie)
Le Centre de recherche de Stains emplois 200 chercheurs de onze nationalités différentes (photo : Engie)
FRANCE. Le groupe français Engie (60,1 mrds€ de chiffre d'affaires en 2019) a inauguré, mardi 22 septembre 2020, son nouveau centre de recherche corporate, Engie Lab Crigen. Implanté depuis janvier 2020 à Stains, dans la banlieue parisienne, sur le site du Campus Urban Valley, il est dédié aux gaz verts (hydrogène, biogaz et gaz liquéfiés), aux nouvelles utilisations de l'énergie dans les villes et les bâtiments, à l'industrie et aux technologies émergentes (technologie numérique et intelligence artificielle, drones et robots, nanotechnologies et capteurs).

Ce transfert - il était initialement installé à Saint-Denis près du Stade de France et a déménagé pour laisser la place au futur centre aquatique des JO de 2024 - permet à Engie Lab Crigen de disposer de locaux plus adaptés pour mener à bien ses projets opérationnels de R&D et développer ses pilotes industriels. "Dans un monde où les mutations industrielles sont extrêmement rapides, la Recherche & Développement est essentielle au maintien de notre compétitivité. Nous sommes convaincus que l’accélération de la transition vers une économie neutre en carbone, repose sur une politique de Recherche  & Développement ambitieuse. Cet investissement dans notre nouveau centre de recherche donne les moyens nécessaires à nos équipes pour inventer les solutions de demain", commentent Jean-Pierre Clamadieu, président du Conseil d'administration d'Engie, et Claire Waysand, directrice générale par intérim.

Le nouveau centre de Stains accueille 200 chercheurs de onze nationalités différentes, dont cinquante titulaires d'un doctorat et une vingtaine de doctorants, spécialistes de haut niveau des gaz verts. Il comprend neuf laboratoires consacrés aux essais : hydrogène, biogaz, GNL biologique, fours industriels, banc semi-virtuel, banc d'essai pour les applications de cuisine et de restauration, laboratoire pour les drones et les robots, atelier de prototypage. Ainsi qu'une halle d'essai avec une gazothèque où sont stockés les principaux gaz utilisés pour les essais. A l'extérieur, une aire d'essai est réservée aux tests de démonstrateurs et prototypes. L'ensemble compte également un bâtiment expérimental de dix-sept mètres de hauteur qui simule l'évacuation des produits de combustion dans les conduits de cheminée.

En 2019, Engie a consacré 189 M€ d'investissement à la R&D et disposait de 400 brevets en portefeuille.

Mardi 22 Septembre 2020

Lu 965 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.