Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Engie et Sonatrach prolongent et étendent leur accord de livraison de gaz


Rédigé par , le Jeudi 7 Juillet 2022 - Lu 2283 fois


Sonatrach et Engie ont défini un prix de vente contractuel pour le gaz livré depuis l'Algérie (photo: Sonatrach)
Sonatrach et Engie ont défini un prix de vente contractuel pour le gaz livré depuis l'Algérie (photo: Sonatrach)
ALGÉRIE / FRANCE. Sonatrach et le groupe français énergétique Engie ont conclu, jeudi 7 juillet 2022, un accord d'achat et de vente de gaz naturel, indique un communiqué de la compagnie nationale algérienne des hydrocarbures.

Les deux partenaires sont liés depuis 2011 et la mise en service de Medgaz (GZ4). Le gaz naturel algérien arrivant en France est livré par ce gazoduc sous-marin via la mer Méditerranée et l'Espagne. D'une capacité de 10 milliards de mètres cubes par an, Medgaz est codétenu par Sonatrach et Medina Partnership qui appartient à 50% à l'Espagnole Naturgy et à 50% à l'Américaine BlackRock). 60% du gaz arrivant par ce tube est destiné à la consommation espagnole et 40% à l'exportation.

Depuis la brouille avec l'Espagne à cause du parti pris par Madrid pour Rabat sur le dossier épineux du Sahara occidental suivi du rapprochement entre les deux royaumes, Alger avait émis l'hypothèse de fermer ce gazoduc. Mais en avril 2022, Abdelmadjid Tebboune, le président algérien, indiquait que l'Algérie "ne renoncerait jamais à ses engagements de fourniture de gaz à l'Espagne, quelles que soient les circonstances." Le contrat avec Medina Partnership court de toute façon jusqu'en 2032.

Extension du partenariat au GNL

Ce renouvellement d'accord avec Engie définit le prix de vente contractuel applicable sur une période de trois ans. Il engage les deux partenaires jusqu'en 2024, "pour prendre en compte les conditions de marché", précise le communiqué. Ceci signifie une réévaluation des tarifs justifiée par la perturbation des approvisionnements depuis  l'invasion de l'Ukraine par la Russie et la demande de l'Union européenne (UE) à ses États membres de boycotter le gaz russe.

Dès février 2022, Toufik Hakkar, Pdg de l'entreprise algérienne d'hydrocarbures, assurait à l'adresse de l'UE que "Sonatrach est un fournisseur fiable de gaz pour le marché européen et est disposé à soutenir ses partenaires de long terme en cas de situations difficiles."

Le communiqué indique également "une intention" des deux parties d'"étendre leur partenariat sur le GNL (Gaz naturel liquéfié) et le gaz naturel". Sonatrach va donc renforcer "sa part dans le portefeuille d'approvisionnement d'Engie, permettant aux deux groupes de poursuivre leur diversification et de contribuer à la sécurité énergétique des clients européens". Le Français et l'Algérien prévoient également de "travailler ensemble en vue de réduire leur empreinte carbone et d’évaluer de nouvelles opportunités, en particulier sur le développement de l’hydrogène".

Sonatrach doit également renégocier son partenariat avec l'Espagne et le Portugal. La compagnie avait déjà annoncé, en avril 2022, après la signature d'un nouvel accord gazier avec le groupe italien ENI, une augmentation des exportations de gaz vers l'Italie.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info