Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


En liquidation judiciaire, Air Italy ne redécollera plus



            Partager Partager

Air Italy annonce sa liquidation judiciaire (photo : CC BY-SA 2.0)
Air Italy annonce sa liquidation judiciaire (photo : CC BY-SA 2.0)
ITALIE. La holding d'Air Italy (AQA) se trouve, depuis mardi 11 février 2020, en liquidation judiciaire. La compagnie aérienne italienne cumulait les pertes depuis sa reprise par Qatar Airways et Alisarda (voir ci-dessous). De 164 M€ en 2018, elles seraient passées, selon les sources, à 200 voire 300 M€ en 2019.

"Etant donné la persistance des conditions difficiles dans lesquelles la compagnie opère, les conditions de poursuite de l'activité de la société n'existe plus", indique Roberto Spada, président d'Air Italy, cité par la presse italienne, dans une lettre aux salariés. Au nombre de 1 200, ils vont être licenciés. La flotte sera elle vendue (3 Boeing 737 MAX 8 livrés en mai 2018, 4 Boeing 737-800, 1 Boeing 737-700 et 4 Airbus A330-200).

Les vols prévus du 11 au 25 février 2020 à l'aller seront assurés par d'autres compagnies précise un communiqué publié sur le site de la compagnie qui ne comporte plus que ce message. Après cette date, les passagers seront remboursés.

Ministre italienne des Transports, Paola De Micheli a réagi par un communiqué cinglant à cette faillite : "La décision de mettre en liquidation une entreprise de telle dimension, sans en informer au préalable le gouvernement et sans examiner sérieusement d'éventuelles alternatives, n'est pas acceptable". Une réunion entre les actionnaires et le gouvernement est prévue mercredi 12 février 2020.

Basée à Olbia en Sardaigne, avec un hub à Milan-Malpensa, Air Italy assurait principalement des vols intérieurs et également quelques liaisons vers l'Amérique du Nord et l'Afrique perturbée après l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX 8.

La compagnie est née en octobre 2017 sur les cendres de Meridiana (ex-Alisarda créée par l'Aga Khan en 1963) et a été rebaptisée Air Italy avec l'arrivée de Qatar Airways (49%) aux côtés d'Alisarda (51%).

Qatar Airways s'est montrée, dans un communiqué, très sévère sur le rôle joué par l'actionnaire majoritaire. La compagnie émiratie se disait "prête, encore une fois, à faire sa part pour soutenir la relance et la croissance de la compagnie aérienne, mais que cela n'aurait été possible qu'avec l'investissement de tous les actionnaires". Qatar Airways envisageait en février 2018 de disposer d'une flotte de cinquante appareils d'ici 2022 et de transporter à cet horizon 10 millions de passagers (contre 2,6 millions à l'époque). Et même de prendre la place de numéro un italien à Alitalia.

Mercredi 12 Février 2020

Lu 938 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Février 2020 - 11:04 Air-France comble le vide laissé par Aigle Azur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.