Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Emea et Emnes livrent leur feuille de route pour une transition bleue en Méditerranée


Les économistes méditerranéens d'Emea et d'Emnes proposent un scénario de transition bleue pour la Méditerranée, basé sur un projet commun euroméditerranéen, une stratégie régionale et des plans d'actions partagés. English version


            Partager Partager

Emea et Emnes livrent leur feuille de route pour une transition bleue en Méditerranée

  >>> En savoir plus


 

Emea et Emnes livrent leur feuille de route pour une transition bleue en Méditerranée
"Nous vivons aujourd’hui un choc exogène produit par la pandémie du Covid-19. Ni les gouvernements, ni les populations ne sont préparées à les affronter", explique Rym Ayadi, présidente d’Emea (Association des économistes euroméditerranéens) et directrice d’Emnes (réseau euroméditerranéen pour les études économiques). Son rapport "Blue Transition Policy Roadmap: Towards Transparent, Responsible, Inclusive and Sustainable (TRIS) Development in the Mediterranean", co-publié avec Carlo Sessa, a pour ambition de "guider les réponses politiques pour gérer à court, moyen et long terme les défis auxquels sont confrontés nos économies et nos sociétés" face au coronavirus.
 
"Penser, imaginer et mettre en oeuvre l'avenir que nous voulons pour parvenir à une gouvernance transparente, une vie responsable, une économie inclusive et des objectifs énergétiques et environnementaux durables", tel est le crédo de cette étude sur la transition bleue en Méditerranée, basée sur le modèle de développement TRIS (Transparence, Responsabilité, Inclusivité et Développement durable).
Elle propose un scénario de transition bleue (BTS pour Blue Transition Scenario) à l'horizon 2050 "pour s'éloigner du modèle de développement non durable actuel"et sensibiliser les écosystèmes aux défis et aux opportunités qui attendent les rives Nord, Sud et Est de la Méditerranée.

Repenser les cadres de coopération en Méditerranée

Ses conclusions s'appuient sur les dix-sept Objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations unies et les recherches des économistes d'Emnes. "Nous proposons un modèle plus ambitieux qui prend aussi en considération le rôle de la digitalisation, de l'innovation, ajoute les principes de nécessaires transparence et responsabilité. Des conditions sine qua non pour les modèles de développement dans la région Méditerranée", souligne Rym Ayadi. Elle y constate "plus d'instabilité, plus de fragmentation et peu de résilience."
Le BTS prône un dialogue entre les différentes civilisations de la Méditerranée et au-delà (l'Afrique), l'adhésion à un projet commun ainsi que des stratégies régionales et des plans d'action partagés selon le modèle TRIS. "Les membres d'Emnes créent un processus collaboratif et une méthodologie qui pourrait être utilisée par les politiciens, les chercheurs, les journalistes...", commente la présidente d'Emea.
 
Les auteurs encouragent un partenariat euroméditerranéen, grâce à des politiques gagnant-gagnant" pour les différentes rives de la Méditerranée. Ceci nécessite donc de "repenser les cadres de coopération et les schémas d'intégration pour tenir compte de l'émergence de chaînes de valeur régionales", mais aussi de "créer une politique industrielle euroméditerranéenne".
 
Ils veulent "améliorer la résilience de nos systèmes aux transitions émergentes et répondre aux chocs externes, tels que la pandémie mondiale de Covid-19, qui a mis à rude épreuve les systèmes économiques et sanitaires nationaux et les modèles d'intégration régionale et de solidarité".
 
 
Voir le rapport "Blue Transition Policy Roadmap: Towards Transparent, Responsible, Inclusive and Sustainable (TRIS) Development in the Mediterranean"
 
Auteurs : Rym Ayadi, présidente d'Emea et directrice d'Emnes, Carlo Sessa , membre du bureau exécutif d'Emea et membre associé d'Emnes.

Jeudi 16 Avril 2020

La rédaction

Lu 2163 fois














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.