Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


El Corte Inglés ouvre son capital au Qatar



            Partager Partager

ESPAGNE. En acceptant d'intégrer dans son capital le cheikh Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani, le groupe El Corte Inglés s'ouvre pour la première fois de son histoire à un investisseur étranger. Et pour cause : depuis la création de l’enseigne en 1935, les finances des célèbres grands magasins ont toujours été sous contrôle exclusif de la famille du fondateur, Ramon Areces Rodriguez. Pour en arriver là, il aura donc fallu de longues négociations, d'autant que le cheikh qatari prend 10 % du capital en investissant 1 mrd €.
 
Ancien premier ministre du Qatar et membre de la famille royale, Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani devient ainsi un actionnaire de référence. Sa participation lui vaut même un fauteuil au conseil d’administration. Car il s’agit d'une opération « à long terme », selon les mots de Dimas Gimeno, président d'El Corte Inglés depuis le décès d'Isidoro Alvarez. « Le nouvel actionnaire va nous accompagner dans notre croissance », explique le dirigeant du groupe dans un communiqué. Ce développement passe d'abord par un renforcement de la stratégie d'internationalisation déjà ébauchée sous la présidence d'Isidoro Alvarez, avec la création de deux grands centres commerciaux au Portugal.
 
L'apport financier de Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani va également permettre de réduire d'à-peu-près un tiers le poids d'une dette aujourd'hui estimée à 3,5 mrds €. Un ajustement nécessaire avant d’accélérer la stratégie d'implantation hors des frontières de la péninsule ibérique.
 
Dans son dernier bilan (clôturé le 31 août 2014), El Corte Inglés affiche un chiffre d'affaires de 14,29 mrds € pour un résultat net de 172 M€.
Davantage de moyens financiers pour développer une stratégie d'implantation internationale (photo Francis Matéo)
Davantage de moyens financiers pour développer une stratégie d'implantation internationale (photo Francis Matéo)

Mercredi 15 Juillet 2015

Lu 2100 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.