Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

El Corte Inglés ouvre son capital au Qatar


Rédigé le Mercredi 15 Juillet 2015 à 17:08 | Lu 2131 commentaire(s)


ESPAGNE. En acceptant d'intégrer dans son capital le cheikh Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani, le groupe El Corte Inglés s'ouvre pour la première fois de son histoire à un investisseur étranger. Et pour cause : depuis la création de l’enseigne en 1935, les finances des célèbres grands magasins ont toujours été sous contrôle exclusif de la famille du fondateur, Ramon Areces Rodriguez. Pour en arriver là, il aura donc fallu de longues négociations, d'autant que le cheikh qatari prend 10 % du capital en investissant 1 mrd €.
 
Ancien premier ministre du Qatar et membre de la famille royale, Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani devient ainsi un actionnaire de référence. Sa participation lui vaut même un fauteuil au conseil d’administration. Car il s’agit d'une opération « à long terme », selon les mots de Dimas Gimeno, président d'El Corte Inglés depuis le décès d'Isidoro Alvarez. « Le nouvel actionnaire va nous accompagner dans notre croissance », explique le dirigeant du groupe dans un communiqué. Ce développement passe d'abord par un renforcement de la stratégie d'internationalisation déjà ébauchée sous la présidence d'Isidoro Alvarez, avec la création de deux grands centres commerciaux au Portugal.
 
L'apport financier de Hamad ben Jassem ben Jaber Al-Thani va également permettre de réduire d'à-peu-près un tiers le poids d'une dette aujourd'hui estimée à 3,5 mrds €. Un ajustement nécessaire avant d’accélérer la stratégie d'implantation hors des frontières de la péninsule ibérique.
 
Dans son dernier bilan (clôturé le 31 août 2014), El Corte Inglés affiche un chiffre d'affaires de 14,29 mrds € pour un résultat net de 172 M€.
Davantage de moyens financiers pour développer une stratégie d'implantation internationale (photo Francis Matéo)
Davantage de moyens financiers pour développer une stratégie d'implantation internationale (photo Francis Matéo)