Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Eiffage autorisé à prendre les commandes de l'aéroport de Toulouse-Blagnac



            Partager Partager

L'aéroport de Toulouse-Blagnac redevient 100% Français (photo : Aéroport Toulouse Blagnac)
L'aéroport de Toulouse-Blagnac redevient 100% Français (photo : Aéroport Toulouse Blagnac)
FRANCE. L'Autorité de la concurrence en France a annoncé, jeudi 12 décembre 2019, qu'elle avait autorisée, par une décision prise la veille, le rachat des parts de le société Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB), exploitant de la plate-forme éponyme, par le groupe français de BTP Eiffage.

ATB était détenue par la société chinoise Casil Europe (ex-Symbiose), actionnaire principal, depuis avril 2015. En janvier 2019, face au refus de l'Etat français de lui céder ses 10,01% de parts restantes - ce qui aurait signifié une prise de majorité - elle décidait de vendre sa participation.
En mai 2019, Eiffage était entré en négociations exclusives pour l'acquisition des 49,99% des actions du consortium chinois. Des parts sujettes à un litige, après l'annulation par la Cour d'Appel administrative de leur vente par l'Etat français.

L'aéroport de Toulouse-Blagnac (9,6 millions de passagers en 2018) est également détenu par quatre collectivités - CCI de Toulouse (25%), Toulouse Métropole (5%), Région Occitanie (5%) et département de Haute-Garonne (5%) - et l'Etat français (10,01%).

"Au terme de son analyse, l’Autorité a écarté tout risque d’atteinte à la concurrence sur ces marchés compte tenu du fait que la quasi-intégralité des marchés passés par ATB sont soumis à une procédure de publicité ou de mise en concurrence encadrée par les dispositions du code de la commande publique, que le groupe Eiffage ne constitue pas un fournisseur important d’ATB et qu’il ne représente, chaque année, qu’une part négligeable dans les achats d’ATB", indique, dans un communiqué, l'Autorité de la concurrence. L'institution s'interrogeait sur la possibilité qu'aurait Eiffage d'utiliser sa position pour se réserver certains chantiers dans l'aéroport.

En 2018, l'aéroport de Toulouse Blagnac a réalisé un trafic record de 9,6 millions de passagers se positionnant comme troisième plate-forme régionale en France, tout juste devant celle de Marseille Provence (9,39 millions de passagers) et derrière Lyon Saint-Exupéry et Nice-Côte d'Azur.

Vendredi 13 Décembre 2019

Lu 1573 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.