Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
            Partager Partager

Éducation et apprentissage doivent mieux s'adapter aux crises dans les pays arabes méditerranéens


Dans leur dernière étude, les économistes méditerranéens d'Emnes pointent les faiblesses des systèmes et politiques d'éducation et de formation dans les pays arabes méditerranéens face à la pandémie. English version



Éducation et apprentissage doivent mieux s'adapter aux crises dans les pays arabes méditerranéens

  >>> En savoir plus
 

Dans la plupart des cas, la gestion de la crise a été basée sur la fermeture et l'ouverture des écoles en fonction de la situation épidémiologique (photo : F.Dubessy)
Dans la plupart des cas, la gestion de la crise a été basée sur la fermeture et l'ouverture des écoles en fonction de la situation épidémiologique (photo : F.Dubessy)
Une étude Emnes * (Euro-Mediterranean Network for Economic Studies) met en exergue l'insuffisance des capacités et des ressources des systèmes ainsi que des politiques d'éducation et de formation dans les pays arabes méditerranéens (AMC) face aux chocs comme la pandémie de Covid-19.
 
Financé par la Fondation européenne pour la formation (ETF), ce document relève des difficultés à "combler le fossé entre les villes et les campagnes, à surmonter la fracture numérique. Par conséquent, à réduire les niveaux élevés de chômage comme ceux de l'inactivité, en particulier chez les jeunes".
 
Rym Ayadi a appliqué le modèle de résilience à trois piliers (préparation, gestion et relance) pour évaluer ces systèmes. Elle en a déduit qu'"une faible préparation, des problèmes structurels et sociétaux entravés par la pandémie ont sapé les efforts considérables des gouvernements pour mettre en place des systèmes d'éducation et de formation mixtes et fonctionnels." La présidente d'EMEA, également directrice d'EMNES cite aussi "la mise en place de protocoles d'urgence peu structurés dans la majorité des cas avec une gestion basée sur la fermeture et l'ouverture des écoles en fonction de la situation épidémiologique." Elle pointe "le manque de ressources financières et de plan de mobilisation de ces systèmes ainsi qu'une absence de plans de réorganisation." Rym Ayadi plaide "pour un renforcement des infrastructures physiques et numériques, une augmentation des ressources humaines ou des partenariats avec le secteur privé."

Élaborer un protocole de pandémie

Indice de préparation : performance relative dans les principaux domaines des AMC (graphique : EMEA COVID-19 Policy Monitor "Methodology in Ayadi et al (2020b)
Indice de préparation : performance relative dans les principaux domaines des AMC (graphique : EMEA COVID-19 Policy Monitor "Methodology in Ayadi et al (2020b)
En s'appuyant sur le rapport régional 2021 de l'ETF **, l'étude suggère de créer un système d'alerte précoce. Il permettrait de renforcer les capacités dans le milieu scolaire et les centres éducatifs en recourant à des solutions alternatives, adaptées à la nouvelle situation pour garantir la continuité de l'éducation et de l'offre de formation.
 
Emnes préconise en outre la mise en place de plans ciblés sur l'apprentissage en ligne, en collaboration avec les écoles, les universités, les centres d'éducation et de formation. "Renforcer les partenariats public-privé permettrait d'étendre l'accès gratuit ou à prix réduit à l'internet dans les zones reculées", précise le document.
 
Cette démarche nécessitant des investissements préalables implique de dispenser aux enseignants et aux éducateurs une formation continue aux nouveaux outils numériques et modèles pédagogiques. Associer société civile et secteur privé dans des projets conjoints de ce type assurerait une meilleure préparation de ces professionnels au changement et aux effets de l'enseignement à domicile prolongé sur les jeunes.
 
L'étude conseille aux écoles et aux centres d'apprentissage d'élaborer, avec l'aide d'experts, un "protocole de pandémie" pour gérer les cas de présence en physique, les cours en ligne et les infections éventuelles dans leurs locaux. Face aux inégalités entre les différentes régions et villes dans les AMC, ce texte assurerait une prise en compte de leurs caractéristiques spécifiques lors d'une pandémie.
 
* "Education and Training Policies in Response to COVID-19: Preparing for the Recovery - A Focus on Arab Mediterranean Countries" ("Politiques d'éducation et de formation en réponse à la Covid-19, préparer la reprise : Un focus sur les pays arabes méditerranéens"). Étude publiée en mai 2021, dirigée et co-rédigée par Rym Ayadi, présidente d'EMEA et directrice d'EMNES avec le soutien de Sara Ronco, chercheuse à l'EMEA.
 
** "Human capital development policies, an ETF assessment -Southern and Eastern Mediterranean region"

Jeudi 3 Juin 2021


Lu 1669 fois




Dans la même rubrique :
< >











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.