Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Échec des négociations sur la Syrie à Vienne


Rédigé le Vendredi 30 Octobre 2015 à 19:05 | Lu 2265 commentaire(s)


Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
Le sort de Bachar al Assad divise les chancelleries (photo President of Russia)
SYRIE. Les diplomates penchés sur l'avenir de la Syrie butent sur le sort à réserver au Président Bachar al-Assad. Réunis à Vienne vendredi 30 octobre 2015, ils ont décidé de se rencontrer de nouveau, probablement début novembre.

Cette journée marathon, organisée sans le gouvernement syrien et sans son opposition, aura au moins eu le mérite de mettre autour d'une même table pour la première fois saoudien et iraniens. Téhéran et Moscou restent les alliés de Bachar al-Assad, mais ont cédé du terrain en acceptant d'envisager une période de transition de six mois qui déboucherait sur des élections, ces dernières décidant du sort du dictateur syrien.

Les occidentaux et l'Arabie Saoudite réclament un calendrier précis du départ de Bachar al Assad et refusent de lui laisser assumer la transition de six mois. 





1.Posté par Bernard Cornut le 02/11/2015 09:00
Interprétation incorrecte: car au contraire USA et Russie ont fait accepter par la France et l'Arabie ce que Kerry et Lavrov avaient convenu quelques jours avant:
une Syrie sans partition, laïque ( "secular"), dont seul le peuple a le droit de choisir ses dirigeants élus par des élections transparentes, libres et justes, sous la supervision de l'ONU, après des réformes constitutionnelles. Le journal Le Monde a aussi déformé en omettant le mot laïque, qui valait reconnaissance d 'une qualité du régime actuel, et en faisant croire abusivement que les élections seraient "organisées" par l'ONU. Le Quai d'Orsay a du manger son chapeau en publiant le communiqué agréé à Vienne, en ANGLAIS, et en constatant qu'il était isolé avec la seule Arabie.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation