Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



EbsoMED veut redynamiser les organisations de support aux entreprises du Sud


Lancé à Tunis, le programme européen EbsoMED vise à améliorer la compétitivité des organisations de support aux entreprises et les réseaux d'affaires dans les pays du voisinage Sud de la Méditerranée. Six membres du consortium créé vont ainsi proposer pendant quatre ans des formations pour les cadres de ces structures et favoriser leur coopération.


            Partager Partager

Les représentants du consortium EbsoMed (photo : F.Dubessy)
Les représentants du consortium EbsoMed (photo : F.Dubessy)
MEDITERRANEE. Lancé jeudi 28 juin 2018 à Tunis, EbsoMED vise à "promouvoir un développement économique inclusif et la création d'emplois via le renforcement des organisations du secteur privé dans les pays du voisinage Sud de la Méditerranée", explique Jihen Boutiba, secrétaire générale de Businessmed, l'association qui coordonne ce projet.

Aux côtés de l'Union méditerranéenne des confédérations d'entreprises figurent cinq autres partenaires : Eurochambres, l'association des Chambres de commerce et d'industrie européennes, l'Ascame, l'association des Chambres de commerce et d'industrie de la Méditerranée, le réseau Anima Investment Network, la GACIC (Chambre de commerce germano-arabe) et le CAWTAR, le centre de la Femme arabe pour la formation et la recherche.

"Nous voulons redynamiser les organisations de support aux entreprises et le réseautage d'affaires dans les pays du voisinage Sud de la Méditerranée ", commente Saida Neghza, présidente de BusinessMed et présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes.

Un budget de 6,25 M€

Saida Neghza veut cibler les start-up (photo : F.Dubessy)
Saida Neghza veut cibler les start-up (photo : F.Dubessy)
Les organisations de support aux entreprises, ou OSE, de dix pays* vont pouvoir intégrer ce programme d'une durée de quatre ans (2018-2022) dont le secrétariat se situe à Tunis. Financé à 80% par la Commission européenne - le reste est apporté par les six membres du consortium - EbsoMED dispose d'une enveloppe de 6,25 M€ avec comme objectif premier de renforcer la capacité managériale et l'efficacité des OSE, et final de stimuler l'écosystème d'affaires méditerranéen.

"Nous voulons promouvoir un développement économique inclusif et impulser les investissements et la création d'emplois via le renforcement des services offerts par les OSE. Les Pme méditerranéennes, surtout les start-up ouvertes à l'internationalisation et celles en quête de nouvelles sources de financement, seront les principales bénéficiaires de ce projet. Il renforcera leur potentiel à l'internationalisation et leur accès aux moyens financiers ", souligne Saida Neghza.

Au mois d'octobre 2018, EbsoMED organisera à Alger, avec l'UE, un séminaire sur le thème des start-up en Méditerranée. Les 24 et 25 novembre 2018, un autre forum EbsoMED se déroulera dans la capitale algérienne avec l'Onu, Businessmed et ses vingt deux confédérations.

90% des actions prévues se dérouleront au Sud

Membre du consortium, Emmanuel Noutary va organiser quatre séminaires (photo : F.Dubessy)
Membre du consortium, Emmanuel Noutary va organiser quatre séminaires (photo : F.Dubessy)
EbsoMED repose sur quatre grandes lignes d'action : renforcement de capacités des OSE, mise en relation des opérateurs économiques et accès aux opportunités de financement, actions de coopération institutionnelle et commercial au niveau bilatéral et multilatéral, actions de promotion de partenariats d'affaires et de dissémination de bonnes pratiques et success stories.

Cette feuille de route s'appuie sur une caisse à outils composée d'académies de formation des cadres, d'ateliers, de roadshows, de rencontres B to B et de workshops portant sur l'accès aux initiatives et programmes de l'UE. Bref, toute une panoplie d'instruments pour aider les OSE à améliorer les services offerts aux entreprises affiliées et l'établissement de normes de qualité. "

Quatre-vingt six actions sont prévues dont 90% dans les pays du Sud. Nous allons mettre en place vingt-quatre académies de formation pour les OSE", dévoile Marco Cunetto, coordinateur du projet EbsoMed. En tout plus de 900 responsables d'OSE seront formés et 3 000 Pme bénéficieront de ce programme.

"En organisant quatre séminaires de dix-huit participants avec des visites de sites, nous voulons former les cadres des organisations et construire un réseau d'hommes et de femmes. Ces formations doivent permettre de ramener des idées de projets au sein des structures. Anima prendra en charge la totalité des coûts", indique Emmanuel Noutary, délégué général d'Anima Investment Network. Hedi Bchir, coordinateur de projets à CAWTAR, va lui proposer trois road-shows (Tunisie le 30 mai 2019 puis Maroc et Liban).

Premier roadshow

Une centaine de participants s'est réunie à Tunis pour le lancement d'EbsoMED (photo : F.Dubessy)
Une centaine de participants s'est réunie à Tunis pour le lancement d'EbsoMED (photo : F.Dubessy)
Dès le lendemain de son lancement, Businessmed montrait l'exemple en animant à Tunis son premier roadshow EbsoMED, consacré à la digitalisation et l'intelligence artificielle.

EbsoMED cible principalement les OSE, mais s'adresse aussi aux organisations patronales, aux Chambres de commerce et aux agences de développement économique.

"La coopération méditerranéenne n'est plus une option mais une réalité bien ancrée. Et ceci passe par des initiatives régionales comme EbsoMed et avec un dialogue Sud/Nord et Sud/Sud", souligne Samir Majoul, président de l'Utica (Union tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat). "Le coût de la non-intégration régionale, estimé à 5% du PIB méditerranéen, est énorme. Cela impacte la stabilité, la sécurité et le développement humain. Il faut donc privilégier le développement du privé, particulièrement des Pme et start-up", commente Said Bhira, conseiller spécial pour l'Enseignement supérieur et la Recherche auprès du secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée qui voit dans le nouveau programme un moyen d'y parvenir.


* Les pays éligibles à EbsoMED : Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie et Tunisie.

Frédéric Dubessy, à TUNIS

Vendredi 29 Juin 2018

Lu 1082 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss