Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Ebola fait trembler l'économie touristique espagnole


Rédigé par , le Mercredi 8 Octobre 2014 - Lu 1513 fois


Les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé concernant le virus Ebola (infographie OMS)
Les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé concernant le virus Ebola (infographie OMS)
ESPAGNE. Le virus Ebola a déjà tué au moins 3 338 personnes en Afrique, selon les derniers chiffres de l'OMS (Organisation Mondiale de la santé). Un décompte macabre qui augmente tous les jours.

Parmi les victimes : le missionnaire espagnol Manuel García Viejo, décédé à l’hôpital Carlos III de Madrid après avoir contracté la maladie au contact de ses patients, en Sierra Leone, l'un des pires foyers du virus. Le prêtre avait été rapatrié en Espagne en septembre dans un avion militaire spécialement aménagé.

Trois semaines plus tard, l'infirmière Maria Teresa Romero, qui s'est occupée des derniers soins du missionnaire à l'hôpital madrilène, était officiellement déclarée porteuse du virus Ebola.

Ce premier cas de transmission du virus hors d'Afrique a affolé la bourse espagnole, avec en première ligne les opérateurs touristiques qui voient dégringoler le cours de leurs actions. Le titre IAG, maison mère de la compagnie aérienne Iberia, a ainsi chuté en quelques heures 6,57%, alors que les groupes hôteliers espagnols NH Hoteles et Meliá qui réalisent environ 20% de leur chiffre d'affaires en Espagne, perdent respectivement 4,77% et 1,89% à la bourse de Madrid.

La peur d’une contagion du virus Ebola en Espagne touche les investisseurs sans que cette crainte soit véritablement fondée, ni sur le plan sanitaire, ni sur le plan purement économique. Le risque de contagion en Espagne semble très faible, puisque le virus se transmet uniquement par le contact avec les fluides corporels. De plus, les organisations syndicales ont toutes confirmé qu'il n'y avait eu aucune annulation liée à cette maladie.

Rafael Gallego, président de la Confédération Espagnole des Agences de Voyages, relève « les effets délétères des titres de journaux » sur l'image de l'Espagne comme destination touristique. La ministre de la Santé, Ana Mato, porte sa part de responsabilité, puisqu'elle fait preuve jusqu'à présent d'une discrétion qui peut laisser libre cours à toute interprétation. Ce qui n'est jamais bon en période de crise sanitaire. 















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info