Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

EDF embauchera 1 000 personnes sur trois ans en Paca


Rédigé par le Mercredi 4 Juin 2014 | Lu 10128 commentaire(s)


1000 emplois ouverts sur trois ans dans tous les métiers de l'électricien en Provence (photo MN)
1000 emplois ouverts sur trois ans dans tous les métiers de l'électricien en Provence (photo MN)
FRANCE. Confronté au départ en retraite prévu de 35% de ses personnels provençaux, EDF a lancé en 2011 un plan d’embauche qui fait largement appel à l’alternance formation/emploi.
 
« Depuis les jeunes avec un niveau CAP jusqu’aux ingénieurs dotés d’un bac +5, nous avons besoin de compétences, surtout au moment où nos métiers font de plus en plus appel au numérique » résume Anne-Marie Colombier, déléguée régionale EDF PACA.
 
Avec 6 700 salariés dans cette région du sud de la France, le producteur EDF et sa filiale distribution ERDF espèrent réaliser « 1 000 embauches en trois ans, dont 470 via un système d’alternance » qui permettrait d’adapter la formation aux besoins de l’entreprise.
 
D’autant que l’électricien de référence en France avoue manquer de techniciens, en particulier des chaudronniers et mécaniciens, que forment beaucoup moins aujourd’hui les établissements scolaires.
 
Le choix de l’alternance pourrait y pallier, tout en permettant à EDF-ERDF d’apprendre à connaître ses futurs employés. La taille de l’entreprise permet un déroulement de carrière, que promeut le service Ressources Humaines. C’est d’ailleurs un des arguments avancés pour séduire les futurs électriciens.

La déléguée Provence Alpes Cote d'Azur d'EDF, Anne-Marie Colombier, espère recruter 30% de femmes sur les métiers de techniciens (photo MN)
La déléguée Provence Alpes Cote d'Azur d'EDF, Anne-Marie Colombier, espère recruter 30% de femmes sur les métiers de techniciens (photo MN)

Féminiser l'emploi technique

Mais EDF veut aussi embaucher « responsable » : jeunes en recherche d’une seconde chance, ou personnels handicapés doivent bénéficier d’accompagnements ciblés.

Enfin, la féminisation des emplois techniques demeure à EDF une priorité. L’entreprise s’est donné comme objectif de recruter 30% de femmes sur ces métiers, dans un premier temps. « 30% de nos nouveaux techniciens sont en fait des techniciennes, et 40% de nos ingénieurs sont des femmes » souligne Vincent Gabette, directeur de l’Hydraulique Méditerranée.

Cette féminisation « est obtenue surtout en favorisant la qualité de vie au travail » affirme Anne-Marie Colombier. « La proximité travail / lieu de vie est un atout que nous proposons. Elle est mieux adaptée à la vie familiale, surtout quand les enfants sont scolarisés ».










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook