Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

EDF Energies Nouvelles retenu pour le projet des éoliennes de Taza


Rédigé par le Lundi 16 Avril 2012 | Lu 5036 commentaire(s)


EDF Energies Nouvelles emporte Taza (photo EDF EN)
EDF Energies Nouvelles emporte Taza (photo EDF EN)
MAROC. Le consortium mené par EDF Énergies Nouvelles avec le groupe japonais Mitsui & Co., a été retenu comme "soumissionnaire préféré" par l'Office national d'électricité (ONE) au Maroc pour le projet éolien de Taza.

Un appel d'offres qui avait été lancé par l'office national le 17 février 2012. Enel Green Power en Italie avec Taqa aux Émirats Arabes Unis avaient répondu à cet appel d'offres ainsi que le consortium International Power plc (filiale de GDF Suez) en Grande Bretagne et Nareva Holding (groupe ONA) au Maroc.

Le Maroc souhaite exploiter au mieux les bonnes conditions météorologiques du pays pour développer les énergies renouvelables : réaliser d'ici 2020 un programme d'au moins 2 GW d'énergie éolienne et 2 GW d'énergie solaire.

Situé au nord du Maroc, ce projet baptisé Taza s'équipera de cinquante turbines Alstom d’une puissance unitaire de trois mégawatts. Mitsui et Alstom alloueront au minimum 30% des travaux de construction à des entreprises sous-traitantes marocaines. EDF EN Maroc et Mitsui mèneront ainsi "la conception, le financement, le développement et la construction du projet éolien de Taza. Les deux sociétés assureront également l’exploitation-maintenance du parc éolien dans le cadre d’un accord d’une durée de 20 ans" selon EDF Énergies Nouvelles.

Fabienne Demol, directrice des Affaires Nouvelles chez EDF Energies Nouvelles, déclare être heureuse de pouvoir réaliser "ce projet éolien de grande qualité, qui représentera la première réalisation d‘EDF Énergies Nouvelles au Maroc. Cela démontre la capacité d’EDF EN à développer des solutions locales parfaitement adaptées et à répondre aux besoins des autorités publiques en matière de production d’électricité verte et d’intégration industrielle »" et ajoute que "la décision de l’ONE concernant le projet éolien de Taza constitue une belle opportunité pour EDF EN d’établir un partenariat de long terme avec le Royaume du Maroc et de participer à la mise en œuvre de projets renouvelables dans un pays à fort potentiel de développement".

EDF Energies Nouvelles annonce vouloir ouvrir dans un même temps une filiale à Casablanca, "EDF EN Maroc", détenue à 100% par le Groupe afin de "piloter le développement des activités éoliennes et solaires dans le pays" et ceci avec l'aide des autorités marocaines et des entreprises locales.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook