Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Les rapports de l'IPEMED

            partager partager

Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée

SITUATION MACRO-ÉCONOMIQUE


Juin 2015 . Rédigé par Martin Fleury, Jean-Philippe Payet.



Première publication de l’Observatoire de la coproduction en Méditerranée, ce rapport dresse un état des lieux de la situation macro-économique des sept Pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Maroc, Tunisie, Turquie).

Sommaire :
 

  • 1. TENDANCES LOURDES ET PERSPECTIVES DE CROISSANCE ÉCONOMIQUE  
    • Constat n°1 : Les PSEM maintiennent une croissance positive malgré les récentes crises régionales et mondiales et s’avèrent relativement vulnérables à la conjoncture européenne
    • Constat n°2 : La croissance des PSEM demeure insuffisante pour relever les défis économiques et sociaux d’un développement durable
    • Constat n°3 : L’émergence de classes moyennes, et le positionnement stratégique des PSEM leur offrent des perspectives prometteuses
     
  • 2. DÉMOGRAPHIE ET EMPLOI  
    • Constat n°4 : Face à un continent européen vieillissant et une Afrique Subsaharienne très jeune, les PSEM12 représentent un vivier important de travailleurs aux qualifications grandissantes
    • Constat n°5 : Les PSEM7 restent toutefois touchés par un chômage important alors que la part de la population active devrait encore croître significativement
     
  • 3. RELATIONS FINANCIÈRES  
    • Constat n°6 : L’UE4 entretient d’importants liens financiers avec les PSEM7, en particulier au Maghreb, mais ils se traduisent trop peu par des investissements structurants et productifs
     
  • 4. COMMERCE ET INTÉGRATION RÉGIONALE  
    • Constat n°7 : Dans les pays du Nord, l’intégration régionale joue pleinement son rôle. Les PSEM7 sont encore marginaux en termes de partenaires à l’exportation
    • Constat n°8 : A l’inverse, certains pays du Sud sont fortement dépendants de l’UE pour leurs exportations mais le commerce infrarégional est atone faute d’intégration économique
    • Constat n°9 : Dans les PSEM7, les produits manufacturés et mécaniques ont progressivement supplanté les produits agricoles en termes d’exportation mais les filières plus technologiques tardent à décoller
     
  • 5. DYNAMIQUES D’INVESTISSEMENT  
    • Constat n°10 : Les IDE sont volatiles sur les deux rives et très sensibles à l’environnement international et au risque perçu
    • Constat n°11 : La nature des IDE, au Sud, conduit encore à trop peu de production de valeur ajoutée
    • Constat n°12 : Le risque réel semble surestimé, en particulier dans les PSEM
     
  • COMPÉTITIVITÉ ET COPRODUCTION
    • Constat n°13 : Les réformes engagées par les PSEM ont conduit à une relative convergence vers les standards des pays de l’UE. Une complémentarité s’affirme désormais en matière de technologie et d’accès aux marchés
    • Constat n°14 : Malgré des efforts continus, des obstacles au bon fonctionnement des affaires doivent encore être levés pour faire des PSEM7 de véritables pays émergents
    • Constat n°15 : En parallèle, des stratégies de pôle de compétitivité et de clusters émergent et renforcent le travail sur l’amélioration du climat des affaires
     

 








Jeudi 16 Juillet 2015
Lu 2359 fois