Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Donald Trump soustrait 200 M$ d'aides aux Palestiniens


Rédigé le Lundi 27 Août 2018 à 10:25 | Lu 2113 commentaire(s)


Donald Trump coupe les vivres à la Palestine (photo : White House)
Donald Trump coupe les vivres à la Palestine (photo : White House)
PALESTINE. Baisse drastique du financement de l'Unrwa (agence de l'Onu en charge des réfugiés palestiniens), implantation de son ambassade à Jérusalem reconnaissant de facto la ville comme capitale d'Israël, et aujourd'hui réaffectation de 200 M$ d'aides, les États-Unis poursuivent les décisions en défaveur des Palestiniens.

L'enveloppe de 200 M$, annulée à la demande de Donald Trump, devait servir à financer des projets (infrastructures et programmes humanitaires) sur l'année fiscale 2018 dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Vendredi 24 août 2018, Washington a annoncé que "ces fonds iront désormais à des programmes hautement prioritaires ailleurs". Le département d'Etat américain précise que cette décision résultait d'une "analyse de l'assistance américaine à l'Autorité palestinienne et en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, pour faire en sorte que les fonds soient dépensés conformément aux intérêts nationaux américains".

Ce revirement permet aux États-Unis de maintenir la pression pour faire revenir les Palestiniens à la table des négociations avec Israël et leur faire signer le plan de paix qu'ils proposent. Donald Trump a déjà annoncé qu'il conditionnera son aide à ce retour. "Chantage minable comme outil politique", se plaint Hanane Achraoui, dirigeante palestinienne. "Ceci ne fait que confirmer l'abandon de la solution à deux Etats et l'adhésion complète à l'agenda anti-paix (du premier ministre israélien Netanyahou)" relève Husam Zomlot, envoyé de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Washington.

Le budget 2018 (5 mrds$) de l'Autorité palestinienne se trouve en déficit de 1,2 mrd$ malgré une aide internationale de 775 M$.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation