Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Diminution d'un tiers des décès suite à des attentats en 2017



            Partager Partager

Plus d'attentats mais moins de morts en 2017 (photo : Jane)
Plus d'attentats mais moins de morts en 2017 (photo : Jane)
MONDE. Selon le Centre international d'analyse du terrorisme et de l'insurrection Jane, le nombre de décès causés par le terrorisme a chuté de 33% dans le monde en 2017 par rapport à 2016.

Développé par le londonien IHS Markit, spécialiste de l'information critique, de l'analyse et des solutions, Jane recense 22 487 attaques terroristes en 2017, soit une baisse de 7,1%. Mais dans le même temps, ces attentats n'ont causé que 18 475 victimes (en dehors des initiateurs), donc 33% de moins qu'en 2016 et 44% de moins que la moyenne sur les cinq dernières années. Plus de 700 attentats suicides (4 000 morts) se sont déroulés dans le monde.

Selon Matthew Henman, directeur du centre, "ces tendances s'expliquent principalement par le ralentissement de l'activité des militants violents dans les pays confrontés à des niveaux élevés de violence, ainsi qu'à une diminution significative des décès (...) En effet, parmi les 10 pays les plus violents en 2017, les attaques ont diminué dans six pays et les décès ont diminué dans huit pays." Ainsi les morts lors d'attentats ont connu une chute de 60% en Irak et de 44% en Syrie.

Pour la quatrième année consécutive, et malgré les importantes pertes de territoires en Syrie et en Irak, l'Etat islamique reste le groupe terroriste le plus actif au monde avec 4 612 attaques (21% du total) - en hausse de 9% - qui ont entraînées le décès de 6 499 personnes (hors membres de l'EI) - en baisse de 40%. "Alors qu'il subissait une pression territoriale croissante, l'État islamique est revenu à des opérations insurrectionnelles, conduisant à un rythme plus élevé de violence de faible intensité contre les forces de sécurité et les adversaires non étatiques dans des zones nouvellement récupérées du groupe", souligne Matthew Henman. Sans compter la réduction des opérations extérieures d'EI par rapport à 2015 (Paris en novembre) et 2016 (Bruxelles en mars). Même si plusieurs attaques se sont déroulées en 2017 notamment à Manchester (attaque suicide du 22 mai avec 22 décès), Barcelone (voiture piégée le 17 août avec 14 décès) et les deux attentats à la bombe et à l'arme blanche (22 mars et 3 juin) de Londres (13 décès).

En 2017, la Syrie a représenté plus d'un tiers des attaques dans le monde avec 8 000 recensées.


Vendredi 19 Janvier 2018

Lu 2358 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss