Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Dialogue frontal entre autorités françaises et syriennes sur l'avenir de la Syrie



            Partager Partager

Staffan de Mistura constate un nouvel échec dans les pourparlers syriens (photo : Onu)
Staffan de Mistura constate un nouvel échec dans les pourparlers syriens (photo : Onu)
SYRIE / FRANCE. La guerre des petits mots fleurit entre la France et la Syrie depuis l'échec, jeudi 14 décembre 2017, des négociations de Genève. Lundi 18 décembre 2017, Bachar el-Assad s'en prenait violemment à Paris qui l'accusait d'avoir mené une "stratégie d'obstruction irresponsable" lors de ces pourparlers : "La France a été le porte-étendard du soutien au terrorisme en Syrie dès les premiers jours. Elle n'est pas en position de donner une évaluation d'une conférence de paix et n'a même pas le droit de s'ingérer dans les affaires syriennes", lançait-il. Le président syrien dénonçait l'implication de la France dès 2011 aux côtés de l'opposition à son pouvoir qu'il qualifiait déjà de terroristes. Et d'oser, "Les Français ont les mains tâché du sang des Syriens."

Le réponse est venue de Jean-Yves Le Drian. "M.Bachar el-Assad ne semble pas vraiment en situation de pouvoir affirmer une prise de position politique tant il est dépendant de la Russie et de l'Iran." Pour le ministre français des Affaires étrangères, "quand on est le premier à libérer les jihadistes de Daech, on ne donne pas de leçons. Enfin, quand on a passé son temps à massacrer son peuple, on a généralement un peu plus de discrétion."

La guerre civile dure depuis sept ans en Syrie. Elle a fait 340 000 morts et plus d'1 million de Syriens réfugiés ou déplacés. Si la bataille contre l'Etat islamique semble gagnée, l'avenir du pays reste un grand point d'interrogation. Le régime a pu rester en place grâce au soutien de la Russie et de l'Iran, et c'est grâce à la coalition internationale mais aussi les forces Kurdes (opposées au régime), que Daech a pu être quasiment chassé de Syrie. L'équation de l'après conflit dispose de tant de paramètres, que les parties prenantes peinent à les résoudre comme l'ont une nouvelle fois prouvés le huitième round des pourparlers de Genève. A leur issue, Staffan de Mistura, envoyé spécial de l'Onu sur le dossier syrien, a parlé d'"occasion en or ratée." Selon lui, "nous n'avons pas réussi à négocier. Dit autrement : les négociations n'ont pas eu lieu. Je n'ai pas vu le gouvernement chercher vraiment à avoir un dialogue. Si vous me posez la question, c'est une grosse occasion gâchée. Une occasion en or au moment où les opérations militaires semblaient prendre fin."


Mardi 19 Décembre 2017

Lu 4172 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Fil d'actu


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.