Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

DiafrikInvest mobilise les diasporas pour investir au Maroc et en Tunisie




La Villa Méditerranée accueillera le lancement du programme DiafrikInvest (photo : F.Dubessy)
La Villa Méditerranée accueillera le lancement du programme DiafrikInvest (photo : F.Dubessy)
MAGHREB / EUROPE. "Accélérer et accompagner la mobilisation des talents expatriés pour le développement économique du Maroc, de la Tunisie et du Sénégal", tel est l'objectif du programme Diafrikinvest. Il sera lancé officiellement le 15 février 2017 à Marseille (Villa Méditerranée).

Financé à hauteur de 2 M€ par l'Union européenne, ce programme est coordonné par Anima Investment Network dans le cadre d'un consortium réunissant six partenaires*.

DiafrikInvest poursuivra trois axes : la promotion de relations durables et intégrées entre diasporas et pays d'origine, le renforcement des capacités des entrepreneurs locaux et de la diaspora au service du développement local, et le renforcement de l'investissement productif notamment via des véhicules financiers adaptés aux modes d'engagement de la diaspora.

D'abord, la promotion de relations entre diasporas et pays d'origine va débuter par l'identification, en Europe et au Maghreb, de quarante-cinq hauts potentiels, cinquante réseaux et cinquante entrepreneurs des diasporas. Cinq secteurs sont retenus : environnement, technologies vertes, santé, éducation et agroalimentaire.

Ensuite, le renforcement des capacités va passer par une aide à 120 porteurs de projets des diasporas marocaine, tunisienne et sénégalaise. Ils bénéficieront d'un accompagnement personnalisé au début de leur parcours de création d'entreprise dans leur pays d'origine.

Enfin, le renforcement de l'investissement productif s'appuiera sur la sélection et la promotion de projets sur une plate-forme de financement participatif (crowdfunding). Seront ciblés les investisseurs des différentes diasporas "pour les amener vers le financement, la formation des entrepreneurs au pitching de projet en prévision de leur participation à des "investment academies"", en Europe comme en Afrique. Ils pourront y rencontrer des investisseurs et des Business angels.

Prévu sur trois ans, DiafrikInvest devrait assurer une quarantaine d'opérations, à destination des entrepreneurs locaux et de la diasporas, des business angels et des institutions des trois pays concernés.


* Les six partenaires de DiafrikInvest : l'Agence pour la Coopération Internationale et le développement local en Méditerranée (ACIM), l'Association pour le Développement de l'Enseignement et des Recherches (ADER) Méditerranée ; Start-up Maroc ; la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) ; le Centre des jeunes dirigeants du Sénégal (CJD Sénégal) et AM BE KOUN. L'Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI) est également associée au projet.

Voir le programme du lancement de DiafrikInvest




Jeudi 9 Février 2017



Lu 4472 fois


Commentaires

1.Posté par Ata - ûllah GOURINE le 10/02/2017 08:32
Les Tunisiens et Marocains sont plus intelligents , plus prévoyants, que les Algériens! Le Maroc et la Tunisie ont depuis longtemps installé en Europe et principalement en France des banques pour canaliser les fonds de leurs expatriés , alors que l'Algérie avec plus de 800.000 expatriés d'Algériens en France n'en a aucune ! une bêtise D’État qui va leur coûter cher , ou aucun discernement , comptant , peut - être , sur l'argent du pétrole et gaz , et avec la chute du prix du pétrole , bonjour les dégâts! gouverner c'est prévoir , dit - on ! c'est ce que , apparemment , ne savent pas les dirigeants algériens!

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L’Egypte de Sissi : un retour sur l’échiquier international ? (Partie 2)


avis d'expert

Roland Lombardi, analyste au groupe JFC Conseil, consultant indépendant en géopolitique et chercheur associé à l'IREMAM à Aix-en-Provence


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA