Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Deux fédérations coopératives agricoles françaises mutualisent leurs services


Rédigé le Mardi 1 Juin 2010 à 09:20 | Lu 1849 commentaire(s)


Une nécessité pour les producteurs, rester en prise avec le marché (photo MN)
Une nécessité pour les producteurs, rester en prise avec le marché (photo MN)

FRANCE. Signe des difficultés connues par la paysannerie française qui perd régulièrement des actifs, les services des fédérations coopératives tendent à concentrer leurs moyens.
 

Ainsi d’un « poids lourd » Provençal, la Coop France Alpes Méditerranée, représentant 310 organismes coopératifs en Provence Alpes et Cote d’Azur, dans le Midi français, tant des coopératives de producteurs de fruits et légumes que de céréaliers. La structure a beau peser 5 md€ de chiffre d’affaires via ses adhérents, elle ne trouvait plus de structure propre à assurer les services juridiques et de formation qui lui permettait de se tenir à l’écoute des marchés.

Cette fédération vient donc de passer, fin avril 2010, un accord de partenariat avec son homologue languedocienne, la Fédération des Fruits et Légumes du Languedoc Roussillon. Celle-ci bien plus modeste et limitée aux seules coopératives de producteurs de fruits et légumes, avait néanmoins développé un ensemble de services dont, petit à petit, profitaient les adhérents de la Coop France Alpes Méditerranée.


Une Maison des fruits et légumes en gestation

En filigrane, derrière ces questions de formation et de suivi des marchés, une question cruciale se pose. Comment continuer à intéresser les centrales d’achats, qui négocient les marges à la baisse, et exigent des produits conformes à la vente dans un circuit de grande distribution ?
 

Pour répondre à cet enjeu, les deux structures désormais en réseau, vont travailler un projet de « Maison des fruits et légumes », à la jonction des deux régions, soit dans le département du Gard, soit dans celui du Vaucluse.
 

Il s’agirait d’une structure regroupant « des laboratoires, des stations expérimentales,  et un organisme promotionnel pour nos productions ainsi que des experts en réglementation » résume Max Coq, le président de la Fédération Coop France Alpes Méditerranée.





Lire aussi :
< >

Lundi 6 Décembre 2021 - 14:25 EssilorLuxottica clos l'achat de GrandVision

Vendredi 3 Décembre 2021 - 15:10 Beneteau renforce sa présence au Portugal