Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Deux avocats rendent L'UE responsable de la mort de migrants en Libye



            Partager Partager

Le HCR a réinstallé plus de 1 000 réfugiés depuis le début des combats à Tripoli (photo : UNHCR Libya)
Le HCR a réinstallé plus de 1 000 réfugiés depuis le début des combats à Tripoli (photo : UNHCR Libya)
LIBYE. Basés à Paris, le Franco-Espagnol Juan Branco et l'Israélien Omer Shatz ont saisi, lundi 3 juin 2019, la Cour pénale internationale (CPI) en portant plainte contre l'Union européenne (UE) et ses Etats membres, dont la France, l'Italie et l'Allemagne, pour crimes contre l'humanité.

Les deux avocats internationaux affirment disposer de preuves "impliquant les hauts responsables et agents de l'UE et les Etats membres dans des crimes contre l'humanité commis en application des politiques migratoires de l'UE".
Selon eux, depuis 2014, l'UE porte la responsabilité de la mort de milliers de migrants en Méditerranée qui cherchaient à fuir la Libye.

Dans leur plainte de 254 pages, Juan Branco et Omer Shatz estiment que l'UE a eu recours à "une politique migratoire fondée sur la dissuasion et visant à sacrifier les vies des migrants en détresse en mer". En clair, ils reprochent aux instances européennes l'arrêt, fin 2014, de l'opération de sauvetage Mare Nostrum (coût de 9 M€ par mois presque tous payés par l'Italie) pour la remplacer par Triton financée par les vingt-huit pays de l'UE mais ne patrouillant plus directement au large des côtes libyennes. "Dissuasif signifie sacrifier la vie de certains pour changer le comportement des autres et les décourager de faire la même chose", souligne Omer Shatz.

Les deux hommes accusent également l'UE d'avoir rémunéré les garde-côtes libyens pour intercepter et renvoyer les migrants dans des camps de détention en Libye, "en sachant parfaitement que c'était des personnes par ailleurs accusées de crimes de guerre, contre l'humanité, l'UE a volontairement financé ces individus."

Fatou Bensouda, procureure générale de la Cour pénale internationale, enquête déjà depuis mars 2011 sur ces questions.

Avocat depuis 2017, Juan Branco (29 ans), également journaliste et juriste, s'est aussi engagé en politique en France d'abord auprès des Verts puis de la France insoumise. Il a travaillé pour l'Onu comme expert indépendant en République centrafricaine et la CPI.
Diplômé de la Yale Law School (New Haven aux Etats-Unis), Omar Shatz, est chargé de cours en droit international à Sciences Po Paris.

507 décès en mer Méditerranée en 2019

Selon les statistiques produites par l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), 507 personnes sont décédées ou portées disparues en Méditerranée au 3 juin 2019, pour 19 982 arrivées par la mer. Entre 2014 et fin 2018, l'agence en recense 17 821.

Le 30 mai 2019, le HCR annonçait l'évacuation vers Rome de 149 réfugiés et demandeurs d'asile vulnérables (dont 65 enfants) déjà transféré d'un centre de détention à Tripoli vers un Centre de rassemblement de départ (GDF) géré par le HCR.
"Plus de 1 000 réfugiés et migrants ont été évacués ou réinstallés hors de Libye par le HCR en 2019 et 1 200 autres ont été renvoyés en Libye par les garde-côtes libyens durant le seul mois de mai, après avoir été secourus ou interceptés lors d'une tentative de traversée par bateau après avoir fui la Libye", précise un communiqué du HCR.

Depuis le début des combats dans la capitale libyenne, "plus de 83 000 Libyens ont été contraints de fuir leur foyer" précise l'agence de l'Onu. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) - qui dénonce une violation du droit international humanitaire en Libye - 600 personnes ont perdu la vie lors des récents affrontements.


Mardi 4 Juin 2019

Lu 899 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.