Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Deutsche Bahn accusée de pots-de-vin en Grèce


Rédigé par , le Lundi 5 Mars 2018 - Lu 1606 fois


La construction du métro d'Athènes entachée par des pots-de-vin (photo : F.Dubessy)
La construction du métro d'Athènes entachée par des pots-de-vin (photo : F.Dubessy)
GRÈCE. Après les Suisses épinglés dans le scandale Novartis qui implique tout le gotha de l’opposition pour 50 M€ de pots-de-vin et 3 mrds€ de manque à gagner pour l’Etat grec, c’est au tour de la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn d’être accusée d’avoir versé 370 000 € au moins de pots-de-vin à des responsables grecs pour rafler des contrats liés à la construction du métro grec.
La justice allemande a transmis à la justice grecque des dossiers confirmant les fuites dans la presse et le porte parole du gouvernement grec Dimitris Tzanakopoulos a confirmé, vendredi 2 mars 2018 devant la presse, l’ouverture d’une enquête sur la question.
 
Selon un cadre dirigeant du groupe allemand Deutsche Bahn entendu par la justice, il existait une tarification allant de 5 à 7 % du montant total des contrats versés aux partis politiques grecs pour confier des ouvrages du métro d’Athènes à un consortium précis, dans lequel participait aussi le groupe français Thales de 2003 à 2007. Autrement dit, à l’époque ou l’opposition actuelle, les socialistes du Pasok puis les conservateurs de la Nouvelle Démocratie, était au pouvoir.

Corruption endémique

Par ailleurs Dimitris Tzanakopoulos a souligné que "ces éléments confirment" la description du système de corruption en Grèce fournie par Michel Josseran, ancien PDG de Thec, filiale de Thales, qui avait fait l’objet en France d’une enquête pour des faits de corruption dans l’affaire dite du tramway de Nice. Thec a d'ailleurs été condamnée pour cela comme dans sept autres scandales financiers dont le marché de la sécurité des jeux Olympiques d'Athènes (été 2004), qui a finalement été confié aux Américains. 

En novembre 2017, la justice grecque engageait des poursuites contre deux gestionnaires du métro d’Athènes pour des pots-de-vin présumés. Elle avait alors été sollicitée dans ce cas précis. L’opposition nie tout en bloc et parle de chasse aux sorcières visant à la décrédibiliser un an avant des législatives qui s’annoncent de plus en plus serrées. Le premier ministre Alexis Tsipras, en campagne électorale larvée, affirme de son côté lutter contre la corruption endémique au pays à l’origine, entre autre, de la crise qui sévit.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info