Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

« Des solutions agiles qui ne nécessitent pas de cash »

Article réalisé en partenariat avec le cluster Paca Logistique


Rédigé par , le Jeudi 30 Mai 2013 - Lu 801 fois

Par Patrick Remords, associé de GCL Group


Patrick Remords, associé chez CGL Group.
Patrick Remords, associé chez CGL Group.
"Avec l’accélération des flux et la diminution des stocks dans la chaine logistique, la généralisation des systèmes d’information s'affirme comme une tendance de fond. La nécessité de partager l’information a changé la donne en matière de comportement et d’équipement technologique. Même la façon de monnayer ces services est bien évidemment différente.

Longtemps, les entreprises ont investi dans des systèmes et des progiciels. Désormais, beaucoup font le choix d’un prestataire extérieur qui leur permet de partager les données et même de parfois mutualiser leurs efforts. Le coût du service dépend bien évidemment du modèle économique des éditeurs, mais nous assistons à une montée en puissance du concept Saas (software as a service).

Ainsi, l'utilisateur ne paie plus de licence, mais l’utilisation au coup par coup. Cela ne revient pas forcément moins cher à l’entreprise. Les coûts sont ventilés différemment. L’achat d’une licence s’amortit dans le temps, mais nécessite des projets réguliers, car il faut de temps en temps changer de version. Avec ces nouveaux dispositifs, l’entreprise paie à l’utilisation et sur la durée. Ce qui s’avère particulièrement intéressant pour les PME. Plus d’investissement en capital, l’usage du service se comptabilise en coûts d’exploitation.

Question équipement, une connexion internet suffit ! Les fonctionnalités sur les portails collaboratifs se développent autour des besoins de la supply chain, pour gérer la prévision de la demande, l’approvisionnement et le niveau des stocks ainsi que pour mutualiser le transport amont et aval. Il existe aussi des offres Saas pour le pilotage des entrepôts (WMS) et de la fonction transport (TMS). Toutes les entreprises s’y mettent, dans la grande distribution notamment avec Carrefour, Auchan ou Casino par exemple.

Aujourd’hui une entreprise peut difficilement développer une vision à cinq ans. D’où l’intérêt de rester souple face aux évolutions du marché et de rendre la supply chain plus performante. À l’avenir, nous verrons de plus en plus des solutions agiles qui ne nécessitent pas de sortie de cash, mais impliquent en revanche une mise en commun des données et une nouvelle transparence des modes de fonctionnement. Ça avance, mais il reste encore des tabous à faire tomber…



Article réalisé en partenariat avec le cluster Paca Logistique
 

Voir le dossier





   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info