Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Des milliers de Marocains ont défilé à Rabat et Casablanca dimanche 20 février 2011


Rédigé par Christelle Marot, à CASABLANCA, le Dimanche 20 Février 2011 - Lu 4176 fois


Manifestants à Rabat (photo Christelle Marot)
Manifestants à Rabat (photo Christelle Marot)
MAROC. Au moins 6 000 personnes à Rabat et plus de 7 000 à Casablanca, la capitale économique, ont défilé pacifiquement ce dimanche 20 février 2011 pour demander le changement.

A Rabat et Casablanca, la présence policière est restée discrète.

« Le peuple demande la liberté », « Assez, assez de la corruption », « Où est la justice ? » « Pour la démocratie au Maroc », « Les Marocains doivent choisir leur premier ministre », ont notamment scandé les manifestants. Ces derniers appellent à une révision de la Constitution et l’instauration d’une monarchie parlementaire.

Aux côtés des organisateurs et adhérents du Mouvement du 20 février, se sont joints les militants de plusieurs associations de défense des droits de l’hommes, des militants de partis de gauche, des défenseurs de la cause berbère, ainsi que des éléments de la jeunesse du parti islamiste Justice et Bienfaisance, parti interdit mais toléré par le pouvoir.

Outre les revendications politiques, les manifestants ont également demandé une éducation de meilleure qualité, l’amélioration du système de santé, des emplois.

Aucune attaque contre le roi n’a été relevée.

En revanche, des slogans plus hostiles ont été entendus contre la famille Fassi-Fihri, qui figure l’élite politique du royaume.

Les organisateurs du Mouvement du 20 février pour le changement avaient réuni sur Facebook autour de 20 000 adhésions. La veille des manifestations, le mouvement « Démocratie et Liberté maintenant », autre initiative lancée sur Facebook, avait fait savoir qu’il se retirait en raison de désaccords avec les islamistes et la gauche.

Outre Rabat et Casablanca, des rassemblements ont eu lieu à Marrakech, Fès, Agadir.

Du côté des médias officiels, dans son journal de la mi-journée, la télévision publique 2M a évoqué quelques centaines de personnes, seulement, sorties manifester.

Jeudi 19 février 2011 au soir à Casablanca, jour de match, des tracts appelant à ne pas sortir dimanche 20 février 2011 ont été distribués aux supporters.





1.Posté par soussi le 23/02/2011 17:00
De quelle presse marocaine parlez-vous ? Pour moi il n'y a pas de presse au Maroc (tout dépend du sens que l'on donne au mot "PRESSE")


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info