Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Des investissements en Jordanie pour faire face à l’afflux de réfugiés


Rédigé le Mercredi 3 Février 2016 à 16:24 | Lu 1069 commentaire(s)


La décharge d'Al Ghabawi, à l'est d'Amman (photo : BERD)
La décharge d'Al Ghabawi, à l'est d'Amman (photo : BERD)
JORDANIE / EUROPE. Alors que la Jordanie accueille près de 1,5 million de réfugiés syriens et irakiens, les bailleurs de fonds internationaux cherchent à organiser la vie dans le pays en améliorant les infrastructures. C’est dans cet esprit que la Banque européenne de reconstruction et du développement (Berd) annonce le financement de la mise à niveau de la décharge d'Al Ghabawi, à l’est d’Amman, dont la population a augmenté de près de 50 % depuis 2010.

Un dispositif de production d’énergie à base de déchets permettra également d’alimenter le réseau national d'électricité. La BERD accorde un prêt de 13M$ (11,8M€) à la capitale jordanienne, qui s’ajoute au financement du Fonds spécial pour l’énergie verte taïwanais. L’Union européenne et l’Autriche prennent en charge les études de faisabilité.

En décembre 2015, la BERD avait déjà accordé un prêt de 14M$ (12,7M€) pour la mise à niveau d’une usine de retraitement des eaux au nord d’Amman.

La conférence des donateurs sur la Syrie qui se tiendra à Londres, le 4 février 2016, doit permettre de débloquer des fonds internationaux complémentaires pour venir en aide aux 13,5 millions de Syriens en difficulté dans leur pays, mais aussi aux 4 millions de Syriens accueillis en Jordanie comme au Liban. En 2013, la Jordanie était peuplée de 6,5 millions d’habitants.
 




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation