Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Des entreprises turques vont créer deux complexes de confection et d’habillement en Algérie


Rédigé par A. Belkessam, à ALGER, le Mercredi 12 Septembre 2012 - Lu 2262 fois


Les deux complexes seront spécialisés dans la lingerie féminine, la bonneterie et les vêtements de sports(photo AB)
Les deux complexes seront spécialisés dans la lingerie féminine, la bonneterie et les vêtements de sports(photo AB)
ALGÉRIE. Des entreprises turques vont investir 2,5 M$ (1,95 M€), en partenariat avec des entreprises algériennes, pour la création de deux complexes de confection et d’habillement en Algérie, a annoncé, le 11 septembre 2012, à Alger Zaki Guvercin, un responsable à la chambre du commerce d’Istanbul pour les relations économiques entre la Turquie et l’Algérie.

Les deux complexes situés dans les wilayas (préfectures) de Béjaia (est) et Relizane (ouest) se spécialiseront dans la lingerie féminine, la bonneterie et les vêtements de sports. Ils ’’entreront en production en 2014" et devraient créer "50.000 emplois directs et indirects’’, a indiqué Zaki Guvercin cité par l’APS.

Les négociations entre les représentants du gouvernement algérien et les entreprises turques "ont abouti", selon la même source.

Les contrats de partenariat "seront signés incessamment" selon le principe de la règle des ’’51-49%’’ avec la majorité pour la partie algérienne, a souligné Zaki Guvercin.

"Les entreprises turques vont apporter leur savoir-faire dans ce domaine et contribuer au développement de la filière textile en Algérie. Avec le label made in Algeria, les produits seront de grande qualité et à des prix raisonnables", a souligné le responsable de la chambre de commerce d'Istanbul selon la même source.

Les investissements turcs en Algérie atteignaient 1 mrd$ (782 M€)  en 2011, dont 15% dans le textile. Les échanges commerciaux entre les deux pays sont estimés à 4,5 mrds$ (3,52 mrds€), dont 10% dans le textile durant la même période, précise Yaki Guvercin.

Lire aussi: L’État algérien à la rescousse du secteur du textile





1.Posté par EL KHETTAB le 12/09/2012 18:48
C'est une décision courageuse de la part des Turcs car moi-même opérateur marocain dans le secteur de l'industrie de la bonneterie, j'ai essayé de 1989 à 1991 d'installer une unité industrielle à Blida avec des copains algériens de l'ENSAIT de Roubaix dont nous sommes des lauréats mais la lourdeur administrative des pouvoirs publiques nous en a persuadé et découragé; et il y avait à la clé la création de 150 emplois permanents et la formation de 30 agents de maîtrise ainsi que la formation d'ouvrières sur machines spéciales.
J'espère que ce projet aboutira et permettra l'embauche de dizaine de personnes.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info













Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info