Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Démission du ministre turc des Finances, gendre du président Erdogan



            Partager Partager

Berat Albayrak n'aurait pas apprécié le limogeage du directeur de la Banque centrale turque (photo : DR)
Berat Albayrak n'aurait pas apprécié le limogeage du directeur de la Banque centrale turque (photo : DR)
TURQUIE. Berat Albayrak a démissionné, dimanche 8 novembre 2020, de son poste de ministre turc du Trésor et des Finances.
Celui qui n'est autre que le gendre de Recep Tayyip Erdogan (il a épousé Esra Erdogan en juillet 2004) évoque des raisons de santé sur son compte Instagram sur lequel il annonce la nouvelle.

L'ancien homme d'affaires âgé aujourd'hui de quarante-deux ans, ex-Pdg du conglomérat Çalık Holding, était entré en politique en juin 2015 comme député avant de connaître un parcours fulgurant. Ministre de l'Energie et des Ressources naturelles (novembre 2015), il avait donc été nommé en juillet 2018 ministre du Trésor et des Finances par le président turc.

Son retrait intervient - le lien de cause à effet reste fort probable - au lendemain du limogeage par Recep Tayyip Erdogan de Murat Uysal, gouverneur de la Banque centrale turque (CBRT) depuis juillet 2019. Son prédécesseur, Murat Cetinkaya avait été démis de ses fonctions, car il refusait une baisse des taux d'intérêt préconisée par le président turc pour faire baisser l'inflation. A l'époque, ceci avait fait réagir Christine Lagarde, alors directrice du Fonds monétaire international (FMI), se questionnant sur l'indépendance de la Banque centrale turque. "Certains commentaires ont alerté la communauté internationale, et en particulier les investisseurs sur le fait que la banque centrale de Turquie pouvait être sous la direction, les ordres et l'influence du pouvoir  (...) quand il s'agit de politique monétaire, il est toujours souhaitable que les dirigeants politiques laissent les gouverneurs de banques centrales faire leur travail et garantissent leur indépendance."

Chute record de 30% de la livre turque

Selon Bloomberg, le nouveau gouverneur de la Banque centrale, Naci Agbal (ancien ministre des Finances entre 2015 et 2018) très critique envers la politique d'intervention sur les marchés de Berat Albayrak, envisagerait de remercier les membres du Comité de politique monétaire proches de l'ancien ministre des Finances.

La livre turque connaît un effondrement depuis des semaines et enregistre une chute record de 30% de sa valeur face au dollar américain en 2020. Naci Agbal est le quatrième gouverneur de la Banque centrale à être nommé en cinq ans.

La démission de Berat Albayrak et la révocation de Murat Uysal représentent une "crise d'Etat" selon Kemal Kilicdaroglu, numéro un du principal parti d'opposition (CHP). Dans une intervention à Ankara, lundi 9 novembre 2020, le leader du Parti républicain du peuple, a parlé d'un pays dirigé comme "une entreprise familiale."

Avec une dette de plus de 100 mrds€, la Turquie connaît un taux d'inflation à deux chiffres (12,1 %) et la livre turque a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début 2018.

Eric Apim
Lundi 9 Novembre 2020

Lu 831 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Novembre 2020 - 09:32 Le président du Kosovo démissionne


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.