Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Dégazage confirmé pour le Carthage



            Partager Partager

Le Carthage relie régulièrement Marseille à Tunis pour la CTN (photo : C.Garcia)
Le Carthage relie régulièrement Marseille à Tunis pour la CTN (photo : C.Garcia)
FRANCE / TUNISIE. La Cour d’Appel d’Aix-en-Provence a confirmé le 8 février 2016 la condamnation de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), suite à une plainte déposée par France Nature environnement (FNE), la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et Surfrider en 2009. Au cours d’une opération de surveillance au-dessus de la Méditerranée organisée dans le cadre du programme européen Oscar-Med*, un avion espagnol avait observé une pollution aux hydrocarbures de 1,58 km².  

En décembre 2012, le tribunal correctionnel de Marseille avait déjà considéré que cette pollution était provoquée par le Carthage, qui effectue régulièrement la liaison entre Marseille et Tunis pour la CTN. La compagnie de son côté prétendait que le navire n’avait que traversé une nappe préalablement polluée.

La Cour d’Appel confirme le jugement de première instance à l’encontre de la CTN, condamnée à une amende de 500 000 euros. L’amende infligée au commandant du Carthage est certes, réduite à 50 000 euros, mais il devra s’en acquitter seul alors qu’il avait été condamné en 2009 à payer une amende de 150 000 euros dont 125 000 à la charge de la compagnie.
 

Pourvoi en cassation ?

La CTN dispose de cinq jours pour se pourvoir en cassation. L’avocat de la compagnie, Me Marc Bernié, considère que plusieurs aspects du dossier mériteraient d’être analysés par la haute cour : « la compétence de la justice française dans cette affaire, la recevabilité des observations d’un avion espagnol en France, ainsi que les nombreuses réouvertures d’information qui ont conduit la Cour d’appel à cet arrêt pourraient justifier un pourvoi en cassation », estime l’avocat, précisant que la CTN n’a pas décidé pour le moment de la suite à donner.
Pour FNE PACA, cet arrêt envoie « un signal fort aux armateurs et capitaines de navire dans le but de mettre fin à de telles pratiques, dévastatrices du milieu marin ».
 
* Opération de surveillance coordonnée aérienne des rejets de navires
 

Mardi 9 Février 2016

Lu 4384 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.