Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Déçu par le manque d'enthousiasme de Renault, Fiat Chrysler ne veut plus se marier avec le Français



            Partager Partager

FCA retire son offre de fusion avec Renault (photo : FCA)
FCA retire son offre de fusion avec Renault (photo : FCA)
FRANCE / ITALIE. Par un très sobre communiqué publié à 00h32 jeudi 6 juin 2019, le groupe Renault indique "le Conseil d'administration n'a pas été en mesure de prendre une décision en raison du souhait exprimé par les représentants de l'Etat français de reporter le vote à un Conseil ultérieur". Les dirigeants du constructeurs français s'apprêtaient à approuver une fusion à 50/50 entre le constructeur français et l'Italien FCA (Fiat Chrysler Automobiles). Une proposition amicale venue d'outre-Pyrénées et déjà étudiée favorablement lundi 27 mai 2019 par le même Conseil.

Plus tard dans la nuit, une autre information sanctionnait brutalement ce report. FCA annonçait dans un communiqué, "il est devenu évident que les conditions politiques en France n'existent pas à l'heure actuelle pour qu'une telle opération se déroule avec succès". Et du coup, l'Italo-américain retirait sa proposition de fusion avec Renault.

Il semble que la prudence du constructeur français vienne en fait de la position de Nissan sur la question. L'alliée japonaise du Français, dont deux membres siègent au Conseil d'administration de Renault, se trouvait très réservée sur un tel accord.

La veille, Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie - l'Etat français est actionnaire à 15% de Renault -, refusait toute précipitation sur le dossier : "Prenons le temps, pour faire les choses bien. C'est une opération de grande ampleur."

Il a cependant fallu attendre le début d'après-midi, jeudi 6 juin 2019, pour que le groupe Renault, via un communiqué, "exprime sa déception de ne pouvoir approfondir la proposition de FCA". Le texte indique également, "nous sommes reconnaissants de l'approche constructive adoptée par Nissan et voulons remercier FCA de leurs efforts, ainsi que les membres du Conseil d’administration de Renault pour leur confiance. Nous considérons que cette proposition est opportune, ayant beaucoup de mérite industriel et d'attractivité financière, créant un leader mondial de l'automobile, basé en Europe".

Une union entre Renault et FCA aurait permis la création du numéro trois mondial du secteur avec une holding basée à Amsterdam et détenue à parts égales entre les deux industriels.

Jeudi 6 Juin 2019

Lu 1045 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.