Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Début compliqué des négociations pour la Syrie


Rédigé par La rédaction, le Mercredi 27 Janvier 2016 - Lu 3456 fois


Bachar al Assad a réussi à imposer la présence de son gouvernement à la table des négociations. (photo President of Russia)
Bachar al Assad a réussi à imposer la présence de son gouvernement à la table des négociations. (photo President of Russia)
SYRIE. Les négociations entre les différentes parties prenantes du conflit syrien commencent vendredi 29 janvier à Genève. Il s'agit pour les Nations Unies d'arriver à faire se parler les différents groupes jugés « fréquentables » afin qu'ils puissent former d'ici l'été prochain un gouvernement de transition qui organisera des élections sous 18 mois.
 
Reste à savoir qui va participer à ces négociations. L'ONU désire « inclure le plus grand nombre possible de personnes » mais chaque groupe à des ennemis dont il ne veut pas à la table des négociations.
 
Ainsi les Turcs ne viendront pas si les Kurdes sont invités. Or les Kurdes du Parti de l'union démocratique (PYD), soutenus par les États Unis, constituent l’une des principales forces militaires qui combattent Daech en Syrie. Le Comité pour le changement démocratique refuse de s'assoir à côté des représentants d'Ahrar al-Sham (al-Qaïda) et donc ne se rendra pas à Genève.
 
Le régime syrien a annoncé sa participation, tout comme la coalition nationale de l'opposition (HCN) soutenue par l'Europe,a Turquie et l'Arabie saoudite, ainsi que de nombreux représentants de groupes d'opposition au régime syrien.
 
Tout en préparant les « discutions », les protagonistes du conflit syrien continuent les combats. Il semble que sur le terrain l'armée de Bachar el Assad, aidée par le Hezbollah et l'aviation russe, marque des points. Elle a repris Cheikh Meskin, une ville stratégique située à moins de 100 kms de Damas. L'armée gouvernementale a également pratiquement reconquis toute la province de Lattaquié, située à la frontière avec la Turquie et où l'armée Russe a installé une base. Les forces de Bachar el Assad progressent sur un troisième front, cette fois dans la région d'Alep.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info