Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Dassault Aviation et Airbus s'allient pour construire l'avion militaire du futur



            Partager Partager

Aux Rafale, Falcon 8X et nEUROn va venir s'ajouter un nouveau Système de combat aérien futur (photo : Dassault)
Aux Rafale, Falcon 8X et nEUROn va venir s'ajouter un nouveau Système de combat aérien futur (photo : Dassault)
EUROPE. Dassault Aviation (4,8 mrds€ de chiffre d'affaires et 11 400 salariés) et Airbus (59 mrds€ de chiffre d'affaires et 129 000 salariés) signent, mercredi 25 avril 2018, un partenariat pour assurer le développement et la production du Système de combat aérien futur (SCAF et FCAS en anglais pour Future combat Air System) qui remplacera les Eurofighter et les Rafale entre 2035 et 2040.

Cet "accord industriel historique permettra de garantir la souveraineté et le leadership technologique de l'Europe dans le secteur de l'aviation militaire au cours des prochaines décennies", précise un communiqué commun aux deux groupes.

Le SCAF consiste en un système de systèmes associant un large éventail d'éléments interconnectés et interopérables : un avion de combat de nouvelle génération, des drones MALE (moyenne altitude, longue endurance), la flotte d'avions existants encore en service après 2040, de futurs missiles de croisière et des drones évoluant en essaim.

« Nos deux entreprises s'engagent à travailler ensemble de façon pragmatique et efficace. Notre feuille de route commune pour le programme SCAF comprendra des propositions pour le développement de démonstrateurs à partir de 2025. Je suis convaincu que seules des solutions européennes indépendantes sont en mesure de garantir la souveraineté et l'autonomie stratégique de l'Europe. La vision que la France et l'Allemagne se sont donnée avec le SCAF est ambitieuse et constitue un signal fort en Europe et pour l'Europe. Le programme SCAF renforcera les liens politiques et militaires entre les principaux États européens, tout en dynamisant son industrie aérospatiale », commente Eric Trappier, PDG de Dassault.

Selon Dirk Hoke, CEO d'Airbus Defence and Space, « L'Europe n'a jamais été aussi déterminée à préserver et à promouvoir son autonomie politique et industrielle et sa souveraineté dans le domaine de la défense. Airbus et Dassault Aviation ont absolument l'expertise requise pour mener le projet SCAF. »

Une étude initiale sera lancée dans le courant de l'année 2018 par la France et l'Allemagne pour établir une feuille de route commune à Airbus Defence and Space et Dassault Aviation sur ce projet. D'autres acteurs industriels européens du secteur de la défense et d'autres États pourront rejoindre le programme.


Mercredi 25 Avril 2018

Lu 2485 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss