Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Daech perdra tout ses territoires d'ici la fin de l'automne 2018 selon l'Armée française


Rédigé par le Jeudi 6 Septembre 2018 | Lu 2114 commentaire(s)


Le général Lecointre est confiant sur l'issu de la bataille contre Daech (photo : Cema)
Le général Lecointre est confiant sur l'issu de la bataille contre Daech (photo : Cema)
SYRIE. Alors que l'étau ne cesse de se resserrer, le général François Lecointre prévoit "la fin du califat physique de Daech avant la fin de l'année, sans doute à la fin de l'automne". S'exprimant jeudi 6 septembre 2018 face à quelques journalistes, le chef d'état-major des armées françaises précise que l'Etat islamique ne contrôle aujourd'hui plus qu'une poche dans la province syrienne de Deir Ezzor à l'Est du pays (entre le fleuve Euphrate et la frontière irakienne) et est aussi présent dans le désert syrien.

Les combats entre la coalition internationale, soutien sur le terrain des combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS), et Daech se poursuivent. "Une fois que ce califat physique est tombé (...) va se poser la question de la nouvelle configuration de l'opération 'Inherent Resolve' dans laquelle nous sommes participants", souligne le général français qui envisagera alors une diminution des effectifs militaires français.

1 100 militaires français sont déployés en Syrie et en Irak dans le cadre de l'opération Chammal (volet français de l'opération interalliée Inherent Resolve - OIR) lancée le 19 septembre 2014.