Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Cybèle, source de propositions pour le Sommet des deux rives de la Méditerranée


Les 10e rencontres de Cybèle ont donné la parole à des membres de la société civile de huit pays. Ils ont proposé des mesures qu'ils souhaitent voir reprises lors du sommet des deux rives.


            Partager Partager

La société civile fait des propositions pour le sommet des deux rives de la Méditerranée. Reste à savoir si elles seront prises en compte (photo : GT)
La société civile fait des propositions pour le sommet des deux rives de la Méditerranée. Reste à savoir si elles seront prises en compte (photo : GT)
MEDITERRANEE. Le Sommet des deux rives qui doit réunir les pays du 5+5 les 23 au 24 juin 2019 à Marseille se trouvait au menu des 10e rencontres de Cybèle organisées par Euromed-IHEDN. L'association a invité huit membres de la société civile de huit nationalités différentes pour « donner un point de vue » algérien, espagnol, français, italien, marocain, tunisien, belge et allemand. « La France a voulu un sommet positif. Les sujets qui fâchent ne seront donc pas abordés », explique Daniel Schlosser, conseiller auprès de l'ambassadeur délégué interministériel à la Méditerranée en France. « Chaque pays a nommé dix personnalités de la société civile. Chacune a fait une proposition concrète, soit un total de cent recommandations, qui devront ensuite être transformées en mesures et présentées aux chefs d’État. »
 
« Ma proposition pour le Sommet des deux rives est de mettre en place des partenariats entre les pays pour permettre aux jeunes des pays du Nord en situation d'exclusion d'aller travailler dans les pays du Sud, pour des missions dans les domaine de l'agriculture et du BTP », explique Margot Girard, membre du conseil consultatif de l'association de citoyens de la Méditerranée. « Ils pourront ainsi se former, découvrir la société dont ils sont originaires, développer un sentiment d'appartenance au pays où ils vivent. Ces chantiers d'insertion seraient financés par les État. Ils permettront une ouverture culturelle et sociale essentielle pour lutter contre la montée des populismes. »
 
Chercheur enseignant à la Humbolt-Universität de Berlin, Isabel Schäefer demande à l'Europe de « créer un office pour la jeunesse méditerranéenne, destiné à promouvoir la paix. Cette institution internationale indépendante mettrait en place des programmes d'échanges et de rencontres. Une structure de ce type existe déjà dans les Balkans ». Isabel Schäefer plaide également pour le « lancement d'un programme international destiné aux élèves décrocheurs ».

La jeunesse au centre des propositions

Le Sommet des deux rives nourrit des espoirs.
Le Sommet des deux rives nourrit des espoirs.
Algérienne, Yasmine Seghirate el Guerrab gère la communication du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes. Elle constate que les pays du Sud souffrent « d'un énorme problème de chômage et de dépendance alimentaire. Les zones rurales sont les plus touchées, ce qui entraîne un exode des populations. Les États doivent investir dans la pêche, l'agriculture, rendre ces métiers attractifs pour les jeunes. Pour cela, ils doivent s'appuyer sur les diasporas en les incitant à cofinancer des initiatives. »
 
Hajar Hajjami-Detroyes cible également la jeunesse, mais dans le domaine du numérique. La marocaine doctorante à la faculté de droit de Tanger demande aux chefs d'Etats du 5+5 d'accompagner des initiatives visant « à développer l'esprit critique de la jeunesse. Il faut communiquer, financer des blogueurs, des influenceurs, pour créer des contenus vidéos, ne pas laisser le champ libre aux comploteurs et aux terroristes. »
 
Euromed-IHEDN va transmettre les propositions des huit intervenants à la délégation interministériel à la Méditerranée. Une pierre pour tenter de relancer la coopération euroméditerranéenne. Le Sommet des deux rives apportera peut-être un début de réponse.

Gérard Tur

Jeudi 23 Mai 2019

Lu 935 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.