Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Croatie : stabilité à terre, hausse en mer et défis à relever

Tourisme en Méditerranée, bilan 2009 et perspectives


Pas de catastrophe mais un tassement de la fréquentation et une chute de 15% des recettes, l’année 2009 s’est plutôt bien finie pour le tourisme en Croatie. Plus que jamais le pays trouver le bon équilibre entre le tourisme de masse et l’authenticité de la destination, en jouant sur l’atout de ses parcs naturels et de l’omniprésence maritime.


            Partager Partager

Dubrovnik reste le site le plus fréquenté de la Croatie (Photo BC)
Dubrovnik reste le site le plus fréquenté de la Croatie (Photo BC)
CROATIE. Avec près de 11 millions de touristes pour une population de seulement 4,5 millions d’habitants, la Croatie est de loin la plus importante destination touristique des Balkans, les recettes du secteur représentant plus de 20% du Produit intérieur brut (PIB).

Leur chute de 15,2% sur les neuf premiers mois de 2009 est donc un coup dur pour le pays? même si globalement la fréquentation s’est assez bien maintenue malgré la crise.

Selon les chiffres officiels de fin novembre, la Croatie a enregistré 9.258.283 de touristes étrangers en 2009 contre 9.328 528 en 2008 soit une baisse d’à peine 0,75%.

La crise a en revanche un peu plus impacté le tourisme intérieur, puisque le nombre total de touristes a baissé de 2,7%, passant du chiffre record de 11,3 millions en 2008 (1% de plus qu’en 2007) à 10,8 millions sur les onze premiers mois de 2009. En 2008, le tourisme avait généré 7,4 mds€ de recettes.

Les marchés de proximité progressent

La proximité reste un critère fondamental. La fréquentation des Allemands et des Italiens, déjà les deux premiers marchés du tourisme croate, a progressé de 2 et 3%.

En revanche les Français ont quelque peu boudé la destination. Ils ont été 404.033 à visiter la Croatie (-8%) et leur nombre de nuitées a diminué de 6%. La France est au 8ème rang des pays émetteurs en Croatie, et après une très forte progression au début des années 2000, la destination est en perte de vitesse sur le marché Hexagonal  depuis 2005.

Globalement, toujours sur les onze premiers mois de 2009, le nombre total de nuitées enregistrées par les professionnels croates s’est élevé à 56 millions, en baisse de 1,3%.

« Les hôtels, tout particulièrement dans les catégories supérieures, ont le plus souffert mais globalement les résultats sont très honorables. En 2010 nous voulons plus que jamais miser sur l’authenticité de la destination et le tourisme durable », explique Marina Tomas Billet, directrice de l’Office national Croate du tourisme en France.

La mer, un atout de poids

Le nombre de croisiéristes en tout genre a progressé de plus de 30% (Photo BC)
Le nombre de croisiéristes en tout genre a progressé de plus de 30% (Photo BC)
Ces dernières années, des efforts importants ont été engagés pour rénover l’hôtellerie du pays et proposer des produits haut de gamme mais l’hébergement chez l’habitant (chambres ou appartements à louer) ainsi que les campings ont progressé en 2009, symbole là encore de la crise...

En revanche le pays tire plus que jamais profit de ses 1 778 km de côtes avec une nouvelle progression des croisières – surtout sur Dubrovnik – de l’ordre de 33% (890.000 croisiéristes entre février et octobre 2009) et la poursuite des investissements en matière de marinas.

Du nord au sud, la Croatie totalise déjà près de 60 marinas, avec plus de 15000 anneaux, et une quinzaine de nouveaux sites sont prévus dans les dix prochaines années.

L’année 2010 s’annonce toutefois pleine d’incertitudes et le gouvernement croate a décidé de reconduire les aides financières mises en place en 2009 pour soutenir la communication des tour-opérateurs qui programment la destination.

Par ailleurs, pas moins de cinq compagnies aériennes européennes low cost mettent en place de nouveaux vols directs sur Dubrovnik, essentiellement depuis le Royaume-Uni.

Lire aussi notre dossier complet : Tourisme en Méditerranée, bilan 2009 et perspectives

Fanny Llorca

Jeudi 28 Janvier 2010

Lu 3409 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 1 Février 2010 - 17:51 Le tourisme tunisien tente une montée en gamme


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss